GNA Namibia Central Bank delegation calls on Bank of Ghana Governor GNA Bank of Ghana, Cyber Security Authority to deepen collaboration GNA Padua North America Association commissions six classrooms GNA MTN Y’ello Care: CEO spends time with pupils of New Asafo Basic School GNA Let’s educate girls on Sexual Reproductive Health Rights, Gender-Based Violence GNA Morocco Commended for Progress Made in Women’s Rights GNA Nsoatreman FC receives rousing welcome in Sunyani  GNA MTN FA Cup: Abdul Latif Adaare to officiate Hearts/Bechem final clash GNA Over 30 head porters undergo training courses in adolescent development GNA GIFEC Administrator concludes inspection of projects in Ashanti Region

Journée nationale de la femme nigérienne: conférence débat sur l’accès de la femme à la justice


Niamey, 15 mai (ANP) – La Vice présidente de la Commission Nationale des Droits Humains (CNDH) Mme Sidikou Fatima a présidé ce mercredi 15 mai au niveau de l’institution , une conférence débat sur l’accès de la femme à la justice.
Cette cérémonie entre dans le cadre de la commémoration de la Journée Nationale de la Femme Nigérienne, qui a été célébrée le 13 mai dernier. Elle donne l’opportunité de débattre de la question d’accès de la femme à la justice, afin permettre de faire de propositions pertinentes dans le but d’améliorer la situation particulière des femmes devant la justice.
Dans son intervention, la vice présidente de la CNDH, a indiqué que le choix du thème se justifie compte tenu des difficultés que les femmes rencontrent dans le domaine de l’accès à la justice.
Des fois ce sont les femmes elles même qui choisissent de ne pas recourir à la justice, « par crainte de représailles ou pour éviter les réprobations familiales », a-t-elle noté.
Malheureusement, selon Madame Sidikou, les femmes se trouvent dans certaines situations « qui les amènent malgré elles, à recourir à la justice pour des raisons diverses liées à leur statut d’épouses et de mères ».
La conférencière du jour était Dr Balkissa Djibril, Conseillère juridique du Président de la CNCH, qui a axé sa présentation sur les différentes situations qui conduisent la femme nigérienne à la justice.
Elle a aussi exposé sur la relation et la différence entre la justice moderne, et celle traditionnelle ; sans oublier les perspectives d’amélioration de l’accès à la justice.
Les conférenciers ont apporté des réponses aux préoccupations des participants et pris note des recommandations.
Cette conférence débat s’est déroulée en présence du Président de la CNDH Dr Khalid Ikhiri et du Procureur de la République Samna Chaibou.

Dans la même catégorie