GNA Health workers in COVID-19 treatment centres still facing stigmatization MAP Covid-19: le point sur la situation en Afrique APS LIGUE AFRICAINE : L’AS DOUANES AVAIT RECRUTÉ DEUX BASKETTEURS AMÉRICAINS APS REPRISE DES COURS : LANCEMENT D’UNE OPÉRATION DE DÉSINFECTION DES ÉCOLES À KOLDA APS MOUSSA NDIAYE RACONTE SON 31 MAI 2002 APS COVID-19 : 110 NOUVELLES INFECTIONS SUPPLÉMENTAIRES AIP La mairie d’Adzopé octroie des prêts à une cinquantaine de femmes AIP Des populations sensibilisées à la sécurité sur un chantier de bitumage à San Pedro AIP Une vente groupée de noix de cajou se déroule à Korhogo AIP La coordination RHDP du N’Zi en conclave pour préparer sa victoire à la présidentielle d’octobre 2020

MONDIAL U20 : L’ATTAQUE SÉNÉGALAISE TRÈS FOURNIE AVEC YOUSSOUPH BADJI, DIA NDIAYE ET IBRAHIMA NIANE


  21 Mai      4        Sport (3220),

   

Dakar, 21 mai (APS) – L’équipe du Sénégal des moins de 20 ans, opposée à celle de Tahiti ce jeudi pour son entrée en matière pour la Coupe du monde de la catégorie, aura l’embarras du choix sur le front de son attaque avec ses trois artificiers que sont Youssouph Badji (Casa-Sports), Amadou Dia Ndiaye et Ibrahima Niane (FC Metz, France).

Auteur de six buts en championnat, l’attaquant du Casa-Sports de Ziguinchor, club fanion du sud du Sénégal, Badji est le buteur attitré de cette sélection.

Il avait déjà placé la barre très haut lors du tournoi de l’UFOA (Union des fédérations ouest-africaines de football) B, en décembre dernier, avec quatre réalisations.

L’attaquant avait poursuivi sur les mêmes bases avec trois réalisations à la CAN au Niger, en février dernier.

S’il a été moins en réussite lors des matchs-couperets (demi-finale et finale) de cette CAN U20, le puissant attaquant du Casa-Sports avait démontré qu’il fallait compter avec lui à la Coupe du monde U20 en marquant l’unique but du Sénégal lors de son premier match de préparation contre l’Uruguay (1-2), mercredi dernier.

Amadou Dia Ndiaye a lui été élu meilleur buteur de la phase finale de la CAN U20 au Niger, avec le même nombre de buts que Youssouph Badji avec un temps de jeu moins important.

L’ancien attaquant de Génération Foot, qui a évolué au cours de la saison avec la réserve messine, a montré ses qualités lors du match nul 2-2 contre le Panama pour le deuxième et dernier match de préparation des Lionceaux, vendredi dernier.

Ibrahima Niane n’a pas certes pas marqué lors de ces deux matchs de préparation, mais l’attaquant auteur de 10 buts pour le FC Metz, d’ores et déjà promu en Ligue 1 française, a le double avantage de l’expérience des matchs de très haut niveau et d’avoir joué la Coupe du monde des moins de 20 ans en 2017 (Corée du Sud).

Niane, recordman du nombre de buts dans le championnat local avec 19 réalisations au cours de la saison 2016-2017, peut évoluer en position excentrée, mais ne manque pas l’occasion de rappeler qu’il préfère largement l’axe du but.

L’ancien pensionnaire de Génération Foot peut être d’autant plus conforté dans cette position d’attaquant de pointe que l’équipe du Sénégal, avec les deux flèches de Diambars que sont Ibrahima Dramé et Ousseynou Niang, possède sur les côtés deux atouts capables de déstabiliser toutes les défenses.

Le match de ce jeudi contre Tahiti, donnera une idée des intentions du sélectionneur Youssouph Dabo qui connaît l’importance des matchs d’ouverture.

Un détail qui compte encore plus en Coupe du monde des moins de 20 ans, à l’issue de laquelle en plus des deux premiers de chaque poule, les quatre meilleurs troisièmes sont qualifiés au second tour.

Le Sénégal, qui a déjà pris part à une demi-finale en 2015 et à un huitième de finale en 2017, jouera après Tahiti respectivement contre la Colombie le 26 mai et la Pologne (pays hôte) le 29 du même mois.

SD/BK/ASG

MONDIAL U20 : L’ATTAQUE SÉNÉGALAISE TRÈS FOURNIE AVEC YOUSSOUPH BADJI, DIA NDIAYE ET IBRAHIMA NIANE


  21 Mai      3        Sport (3220),

   

Dakar, 21 mai (APS) – L’équipe du Sénégal des moins de 20 ans, opposée à celle de Tahiti ce jeudi pour son entrée en matière pour la Coupe du monde de la catégorie, aura l’embarras du choix sur le front de son attaque avec ses trois artificiers que sont Youssouph Badji (Casa-Sports), Amadou Dia Ndiaye et Ibrahima Niane (FC Metz, France).

Auteur de six buts en championnat, l’attaquant du Casa-Sports de Ziguinchor, club fanion du sud du Sénégal, Badji est le buteur attitré de cette sélection.

Il avait déjà placé la barre très haut lors du tournoi de l’UFOA (Union des fédérations ouest-africaines de football) B, en décembre dernier, avec quatre réalisations.

L’attaquant avait poursuivi sur les mêmes bases avec trois réalisations à la CAN au Niger, en février dernier.

S’il a été moins en réussite lors des matchs-couperets (demi-finale et finale) de cette CAN U20, le puissant attaquant du Casa-Sports avait démontré qu’il fallait compter avec lui à la Coupe du monde U20 en marquant l’unique but du Sénégal lors de son premier match de préparation contre l’Uruguay (1-2), mercredi dernier.

Amadou Dia Ndiaye a lui été élu meilleur buteur de la phase finale de la CAN U20 au Niger, avec le même nombre de buts que Youssouph Badji avec un temps de jeu moins important.

L’ancien attaquant de Génération Foot, qui a évolué au cours de la saison avec la réserve messine, a montré ses qualités lors du match nul 2-2 contre le Panama pour le deuxième et dernier match de préparation des Lionceaux, vendredi dernier.

Ibrahima Niane n’a pas certes pas marqué lors de ces deux matchs de préparation, mais l’attaquant auteur de 10 buts pour le FC Metz, d’ores et déjà promu en Ligue 1 française, a le double avantage de l’expérience des matchs de très haut niveau et d’avoir joué la Coupe du monde des moins de 20 ans en 2017 (Corée du Sud).

Niane, recordman du nombre de buts dans le championnat local avec 19 réalisations au cours de la saison 2016-2017, peut évoluer en position excentrée, mais ne manque pas l’occasion de rappeler qu’il préfère largement l’axe du but.

L’ancien pensionnaire de Génération Foot peut être d’autant plus conforté dans cette position d’attaquant de pointe que l’équipe du Sénégal, avec les deux flèches de Diambars que sont Ibrahima Dramé et Ousseynou Niang, possède sur les côtés deux atouts capables de déstabiliser toutes les défenses.

Le match de ce jeudi contre Tahiti, donnera une idée des intentions du sélectionneur Youssouph Dabo qui connaît l’importance des matchs d’ouverture.

Un détail qui compte encore plus en Coupe du monde des moins de 20 ans, à l’issue de laquelle en plus des deux premiers de chaque poule, les quatre meilleurs troisièmes sont qualifiés au second tour.

Le Sénégal, qui a déjà pris part à une demi-finale en 2015 et à un huitième de finale en 2017, jouera après Tahiti respectivement contre la Colombie le 26 mai et la Pologne (pays hôte) le 29 du même mois.

SD/BK/ASG

Dans la même catégorie