AIP Côte d’Ivoire-AIP/Inter/ Le Niger prend des mesures pour atténuer les conséquences de l’état d’urgence sanitaire sur les populations AIP Côte d’Ivoire-AIP/ COVID-19: Le Sénat apporte un appui au corps médical AIP Côte d’Ivoire-AIP/ COVID 19: Des habitants de Niakara souhaitent une implication active des cadres dans la sensibilisation GNA Gomnoa Central Assembly inaugurates COVID 19 Management Team GNA Agona West MP donates 3,000 hand sanitizers to Police and others AIP Côte d’Ivoire-AIP/ Les centres de santé de Sinématiali reçoivent des instructions pour la lutte contre la COVID 19 AIP Côte d’Ivoire-AIP/ COVID 19: Le non-respect des mesures sur des sites d’orpaillage inquiète Niakara GNA Support national efforts to stop COVID-19 -Effutu Traditional Council AIP Côte d’Ivoire-AIP/ La coopération ivoiro-suisse célébrée dans le Tonkpi AIP Côte d’Ivoire-AIP/ La député d’Oumé appuie les populations dans la lutte contre la COVID 19

Bulletin quotidien d’informations économiques africaines


  22 Mai      1       

   

Rabat, 22/05/2019 (MAP) – Voici le bulletin d’informations économiques africaines pour la journée du mercredi 22 mai :

Sénégal-Economie-Import

Les importations de biens du Sénégal au terme du mois de mars 2019 ont connu une baisse de 40,8 milliards FCFA (environ 69,360 millions de dollars), selon les données de la Direction de la prévision et des études économiques (DPEE).

Ces importations sont passées de 350,90 milliards de FCFA au mois de février 2019 à 310,10 milliards de FCFA un mois plus tard, soit un repli de 11,6% en valeur relative, souligne la DPEE, notant que cette situation est attribuable aux produits pétroliers (moins 38 milliards), aux produits alimentaires (moins 14,8 milliards) et aux véhicules, matériels de transport et de pièces détachées automobiles (moins 5,9 milliards).

+++++

Mali-agriculture

Le Mali projette une production de céréales de 11 millions de tonnes en 2020 et un million de tonnes de coton d’ici 2021, a annoncé le ministre de l’Agriculture, Moulaye Ahmed Boubacar, au terme de la 9è session du Comité exécutif national de l’agriculture (CENA), tenue récemment à Bamako.

« Nous avons fait des projections de 11 millions de tonnes, soit une hausse de 10% par rapport à la précédente campagne. Nous pensons y arriver. Cela ne dépasse pas nos capacités. Pour le coton, on a fait un programme triennal et nous sommes sur une production d’un million de tonnes d’ici 2021 », a déclaré M.Aboubacar, cité dimanche par l’Agence de presse malienne (AMAP).

+++++

Côte d’Ivoire-finances

Société générale Côte d’Ivoire a annoncé avoir pris part à une syndication publique qui cherche à lever 300 millions d’euros, soit 196,8 milliards FCFA, sur le marché international au profit de l’Etat de Côte d’Ivoire, a indiqué ce 14 mai Marc Guigni, le directeur général adjoint.

« La syndication a été lancée en janvier et a été bouclée à plusieurs niveaux et sera finalisée sous peu » a-t-il précisé.

Le Premier ministre ivoirien Gon Coulibaly avait annoncé le 21 mars dernier au cours d’une conférence de presse que le pays n’entendait pas « pour le moment » recourir à un eurobonds comme en 2018, arguant de « conditions de marché moins favorables ». Mais il avait évoqué un appel de fonds auprès des banques internationales pour un montant de « 500 milliards FCFA ».

+++++

Côte d’Ivoire-BAD-assurance

Le « Partenariat Making Finance Work for Africa » (MFW4A) et la « Deutsche Gesellschaft für Internationale Zusammenarbeit » (GIZ) ont organisé, avec le soutien de la Banque africaine de développement, un atelier sur le développement de l’assurance en Afrique de l’Ouest et du Centre, les 14 et 15 mai 2019 à Abidjan.

Cet atelier avait pour cadre l’initiative sur le développement des marchés d’assurance en Afrique appuyée par la Banque et la GIZ. Il portait en particulier sur les marchés de l’assurance destinés aux infrastructures, aux PME et à l’agriculture, tout en abordant des aspects transversaux tels que les technologies numériques.

+++++++++++++

Rwanda-Numérique

Le Rwanda vient de se doter d’un nouveau centre de transformation digitale, avec l’appui de l’agence allemande de développement (GIZ), destinée à l’encadrement et au développement des capacités des inventeurs et innovateurs rwandais.

L’infrastructure a été inaugurée récemment par la ministre des TIC et de l’Innovation, Paula Ingabire, et Günter Nooke, le commissaire pour l’Afrique au ministère fédéral allemand de la Coopération économique et du Développement.

« Le nouveau centre donnera aux innovateurs accès à un espace de travail, à une connectivité Internet à haut débit et à un accompagnement global permettant de passer de l’idée au prototype et de tester des solutions technologiques nouvelles», a indiqué Mme. Ingabire dans une déclaration à la presse.

+++++

Burkina-marketing

Les « street marketing weeks » se tiendront, du 4 juin au 8 novembre prochains, les quatre plus grandes villes du Burkina Faso.

Selon « Market Impact Team International », organisatrice de ces semaines du marketing direct, cet événement ambitionne d’offrir l’opportunité aux entreprises commerciales d’augmenter leurs chiffres d’affaires et leurs volumes de vente de l’ordre de 10% et d’améliorer leur notoriété dans les villes de Ouagadougou, Bobo-Dioulasso, Koudougou, Ouahigouya.

Créée en janvier 2011, « Market Impact Team International » est une société spécialisée dans le marketing, la communication et la formation.

+++++

Niger-assurances

La Compagnie d’assurances et de réassurances du Niger (CAREN) a procédé à une augmentation de son capital social pour passer d’un milliard F CFA à 3 milliards.

Cette opération de revalorisation du capital s’est opérée par « incorporation de réserves libres pour un montant de 589 millions F CFA, donnant lieu à la création de 58 900 actions gratuites à titre irréductible de 10 000 F CFA chacune », ainsi que par « apports en numéraire d’un montant de 1,4 milliard F CFA, donnant lieu à la création de 141 100 actions de 10 000 F CFA chacune, sans prime d’émission », a indiqué la CAREN.

+++++

Gabon-emploi

Le gouvernement gabonais et la microfinance Épargne et développement du Gabon (EDG) viennent de sceller un partenariat en vue de faire face à la problématique du chômage des jeunes.

Cet accord paraphé par le directeur général de la jeunesse et des activités socio-éducatives, Rostand Lepondo et celui de la microfinance d’EDG, Jean Robert Obiang Obiang, vise à financer les activités des mouvements et associations de jeunes.

Selon Rostand Lepondo, cité par +lenouveaugabon+ le choix de la microfinance EDG n’est pas fortuit. L’une des missions régaliennes de la structure dont il a la charge est de soutenir les activités des associations de jeunesse.

+++++++++++++++

Ghana-Télécoms

Des pertes financières estimées à 73,5 millions de cédis (13,9 millions dollars) ont pesé sur les performances financières de la filiale au Ghana du groupe de télécommunication sud-africain MTN, au cours du premier trimestre de l’année en cours.

Ces pertes sont ainsi en hausse de 459,3 % comparés à celles de la même période en 2018, selon une communication financiére de la société, notant malgré un chiffre d’affaires qui a atteint les 1,2 milliard de cédis, la marge d’exploitation est ressortie à seulement 570,7 millions.

+++++

Ghana-Transport

Le gouvernement ghanéen a signé un contrat de 500 millions de dollars avec un groupe chinois, pour la construction d’un nouveau chemin de fer.

Le nouvel accord, signé avec la China Railway Wuju Group Corporation (CRWG) devrait permettre la construction de la ligne ouest d’un chemin de fer à écartement standard.

Il s’agit de près de 100 km de voies ferrées reliant les villes de Manso et de Dunkwa et qui permettront de transporter des passagers et des marchandises. Ils s’ajouteront à près de 22 km de ligne ferroviaire en cours de construction entre les villes de Kojokrom et de Manso.

+++++

Nigeria-Bourse

Après son arrivée remarquée sur la place boursière de Lagos, MTN Nigeria annonce l’obtention d’un prêt de 494 millions d’euros auprès de sept banques internationales pour financer ses investissements et solidifier ses réserves.

Introduit sur le Nigeria Stock Exchange le 16 mai, MTN annonce avoir obtenu le soutien de sept établissements bancaires qui lui ont accordé un prêt de 200 milliards de nairas (494 millions d’euros) courant sur les sept prochaines années.

+++++

Kenya-Banques-MPME-Crédits

Un service de prêt via le mobile destiné aux micro, petites et moyennes entreprises (MPME) sera lancé par la Banque centrale du Kenya et cinq banques commerciales.

Encore dans sa phase pilote, le nouveau service dénommé « Stawi » sera déployé par la Banque commerciale d’Afrique limitée (CBA), la Banque coopérative du Kenya limitée, la Diamond Trust Bank limitée au Kenya (DTB), la Banque KCB (Kenya) limitée et le groupe NIC PLC.

Une fois opérationnel, Stawi proposera des crédits allant de 30.000 shillings kényans (300 dollars) et 250.000 shillings (2500 dollars), assortis d’un taux d’intérêt annuel de 9% avec des délais de remboursement se situant entre 1 et 12 mois.

Dans la même catégorie