APS L’agence xinhua et alibaba expérimentent l’intelligence artificielle dans la production audiovisuelle APS L’agence xinhua et alibaba expérimentent l’intelligence artificielle dans la production audiovisuelle ANP Prestations de serments de certains responsables des hautes juridictions ANP Le Chef de l’état reçoit l’ambassadeur de l’Arabie Saoudite AIB Le gouvernement réfléchit sur une feuille de route pour lutter contre l’extrémisme AIB Burkina : La télévision nationale ne peut résister à la concurrence (mémoire) AIB Burkina : La télévision nationale ne peut résister à la concurrence (mémoire) APS La cohésion sociale et la stabilité ont été préservées (Mamadou Talla) APS Fatick : incinération de faux médicaments et du chanvre indien APS L’accompagnement des jeunes au menu de la 43ème assemblée du clergé

Côte d’Ivoire/ UE-Afrique : une nouvelle alliance pour 10 millions d’emplois en Afrique dans cinq ans


  22 Mai      1        Job (526),

   

Korhogo, 22 mai (AIP) – L’un des nouveaux objectifs des investissements de l’Union Européenne (UE) en Afrique est la création de 10 millions d’emplois sur le continent d’ici cinq ans, a révélé mardi le chef de Coopération de la délégation de l’UE en Côte d’Ivoire, Michel Laloge.
« La nouvelle alliance Afrique – Europe pour des investissements et des emplois durables vise à créer 10 millions d’emplois en Afrique au cours des cinq prochaines années, a-t-il déclaré, à l’occasion d’une remise de bâtiments réhabilités et d’équipements au Centre de formation professionnelle (CFP) de Korhogo.
En Côte d’Ivoire, l’institution européenne a entièrement financé, depuis 2012, un vaste projet de Projet d’appui à la formation professionnelle et à l’insertion des jeunes (Proforme) qui vise à soutenir la réforme du système de formation professionnelle et la stratégie du gouvernement en matière d’insertion des jeunes dans l’emploi.
Pour réaliser cet objectif, l’UE exhorte les acteurs privés à s’impliquer dans la gouvernance des établissements d’enseignement technique et professionnel afin d’adapter les curricula de formation au marché de l’emploi et d’améliorer l’employabilité des jeunes qui arrivent chaque année sur le marché de l’emploi.

Dans la même catégorie