MAP Sommet Climate Chance à Accra, avec la participation du Maroc AIP L’UE et Magic System sensibilisent à Bouaflé sur l’égalité entre l’homme et la femme AIP Douaniers et contrôleurs du commerce en formation pour un contrôle optimal des produits illicites AIP Des agents de l’Education nationale se forment à la gestion optimale des écoles GNA « Hearts of Oak has the right to accept or reject an offer »- Joseph Esso GNA Ghanaians must help achieve road safety agenda 2020 GNA Geoscientists call for regulation of borehole drilling GNA Commonwealth finance ministers to discuss prevention of future debt crisis GNA Market Africa to the world GNA Wa Airport opens for commercial flight operations

L’équipe féminine de volley-ball du Kenya risque d’être arrêtée à Kampala pour des factures d’hôtel impayées d’un montant de 10.000 dollars


  22 Mai      2        Sport (2563),

   

Rabat, 22/05/2019 (MAP)- L’équipe féminine de volley-ball du Kenya risque d’être arrêtée à Kampala pour des factures d’hôtel impayées d’un montant de 1 million de shillings (environ 10.000 dollars), rapportent mercredi les médias locaux, citant des sources de la fédération de la discipline.

Cité par le journal « Citizen Digital », le premier vice-président de la Fédération de volley-ball du Kenya, Charles Nyaberi, a déclaré que la direction de l’hôtel menaçait de confisquer les passeports de l’équipe et de garder prisonnières les joueuses.

« Les responsables du ministère nous ont dit qu’ils allaient se réunir mardi et nous attendons de voir s’ils vont régler les factures, car la direction de l’hôtel nous a prévenus qu’ils ne nous laisseraient pas quitter l’hôtel sans payer nos factures », a affirmé le responsable fédéral.

« Nous espérons seulement que les officiels vont parler et trouver une solution car ce concours se termine aujourd’hui alors que nous n’avons rien payé », a-t-il déploré.

Ce n’est pas la première fois qu’une équipe kényane rencontre des contraintes financières lors de ses participations à des compétitions hors du territoire national.

Nyaberi a ajouté que l’équipe avait quitté le pays sans aucun financement du gouvernement, les hauts responsables n’étant pas là pour approuver les fonds nécessaires.

« Le ministère n’a payé que les billets d’avion et je peux confirmer qu’aucun joueur ou officiel n’a reçu d’allocation pour ce tournoi et pour les deux semaines d’hébergement à Kasarani. Nous espérons que le problème sera réglé », a-t-il indiqué.

L’équipe, connue sous le nom de Malkia Strikers, participait aux qualifications pour les Jeux africains de volley-ball à Kampala.

Dans la même catégorie