ANP Le Niger se dote d’une Politique nationale en science, technologie et innovation ANP Création au Niger d’une Agence de Promotion du Tourisme ANP Covid-19 : Prorogation pour trois mois de l’état d’urgence sanitaire au Niger ANP Niger : Révision du plan de campagne agropastorale 2020 et du programme de cultures irriguées 2020-2021 ANP « Les droits des femmes face à la propagation de la covid-19 » au cœur de la Journée Mondiale de la Population AIP NSOA: 275 élèves officiers et sous-officiers des Douanes présentés au drapeau AIP COVID-19 : La Côte d’Ivoire franchit la barre des 12.000 cas confirmés GNA Voters Registration: Over three million registration recorded so far GNA Be professional not partisan – Police told GNA KMA to set up two sanitation courts

Boké / La Vaccination contre la fièvre aphteuse, 871 animaux Tués en Guinée


  26 Mai      5        Editor's choice (1276), LeaderShip Feminin (5268),

   

Conakry, 25 mai (AGP)- Le ministre de l’Elevage, Patrick Roger Millimono, a présidé le lancement officiel vendredi, 24 mai 2019 la campagne de vaccination contre la fièvre aphteuse, dans une ferme de la sous-préfecture Denken, a suivi l’AGP.
L’opération va durer 45 jours et couvrira les 33 préfectures du pays ou depuis un certain temps le cheptel de bovins a été fortement décimé par la fièvre aphteuse.
Selon le ministre de l’élevage la maladie qui a été constatée en mai 2018, s’est propagée dans 27 préfectures sur 33 de la Guinée, avec des taux élevés de morbidité et de mortalité qui ont affecté près de 72 000 animaux exposés, 7.467 cas suspects et 871 animaux morts ».
Dans son discours de bienvenue, le maire de la commune rurale de Kolabounyi, Ansoumane Zito Coumbassa, a rappelé que l’élevage constitue la seconde activité après l’agriculture dans sphère géopolitique.
Il espère que les milliers de bovins pourront être sauvés ce qui contribuera de façon significative au développement socioéconomique de la Région Administrative de Boké en général et la commune Rurale de Kolabounyi en particulier.»
Pour sa part, le représentant de la Banque Mondiale, Ibrahim Magazi, a indiqué qu’en raison de cette situation sanitaire préoccupante « la Banque mondiale a accepté de financer le plan d’urgence pour un montant d’un million soixante-dix-huit mille trois cent soixante-dix-sept dollars, dont 1.078.377$ sur le projet REDISS et 50 000$ sur le Programme d’Appui de la Santé Animale en Guinée, afin  d’aider le gouvernement dans ses efforts de riposte».
La FAO en Guinée, compte favoriser l’atteinte des objectifs d’éradication de la fièvre aphteuse dans le pays.

Dans la même catégorie