AIP Côte d’Ivoire-AIP/ Elections 2020: Une campagne de sensibilisation pour l’enrôlement de la jeunesse féminine RHDP du V Baoulé lancée à Bouaké AIP Côte d’Ivoire-AIP/ Le maire de Jacqueville mise sur la sensibilisation pour épargner sa population de la Covid 19 AIP Côte d’Ivoire-AIP/ – Covid-19 : Le ministre de la santé annonce une dotation en bavettes pour les fonctionnaires AIP Côte d’Ivoire-AIP/ Covid-19 : Le président du Sénat encourage la recherche scientifique pour prévenir d’autres crises sanitaires AGP Guinée-Culture : Obsèques de l’artiste Mory Kanté mardi à Conakry. AGP Mamou-Société : Des citoyens à l’épreuve de la pénurie de viande. AGP Boké/Fête de Ramadan ; Surcharge de passagers sur les Moto taxis. AGP Mamou-COVID-19: Le port obligatoire de masques s’abandonne progressivement AGP Kindia/COVID-19 : le coordinateur régional du FNDC testé positif AGP Guinée-Covid-19 : 99 nouveaux cas positifs pour un total de 3.275 cas de coronavirus

Le ministère de l’action sociale projette employer 500 personnes vivant avec un handicap


  27 Mai      4        Society (16454),

   

Conakry, 27 mai (AGP) – La ministre de l’Action Sociale, de la Promotion Féminine et de l’Enfance, Mme Diaby Hadja Mariama Sylla a annoncé lundi, 27 mai l’emploi de 500 personnes handicapées d’ici 2021.

Dans sa communication la ministre Sylla a relevé une augmentation de l’ordre de 60 milliards de son budget de 2019 ; ce qui fait 145 517 221 000 GNF contre 85 828 890 000 GNF. Une augmentation qu’elle juge peu, par rapport aux différents projets de son ministère.

 » Notre budget est en deçà d’un (1%) pourcent du budget national, c’est très faible par rapport à nos missions « , s’est-elle alarmée.

La ministre de l’Action Sociale cité les projets que son département compte réaliser à l’horizon 2025 qui sont : l’emploi de 500 personnes vivant avec un handicap d’ici 2021, la création de 2 500 activités génératrices de revenus, la prise en charge 2 000 familles nécessiteuses ainsi que de 2 000 personnes âgées.

Sur les faiblesses de son ministère, Mme Diaby a regretté le non ameublement du cadre organique, le manque de siège digne de nom, la faible des ressources allouées au ministère, le manque de communication et la mauvaise perception du ministère par la population.

Dans la même catégorie