GNA Trump hosts Turkish leader Erdogan at White House for bilateral talks GNA Australia fires: Firefighting chopper crashes during water-drop mission AGP Gabon : 30 agents de l’ANPI et des administrations partenaires en formation à Libreville AGP Francis Nkéa Ndzigue représente le Gabon à la 3ème édition du Forum international francophone de l’évaluation AGP Francis Nkéa Ndzigue représente le Gabon à la 3ème édition du Forum international francophone de l’évaluation ACP Le Président Félix Tshisekedi appelle à une coalition mondiale des forces pour lutter contre le terrorisme ANGOP UNITA denounces sabotage against president initiatives ACP Le ministre de l’Agriculture pour une coordination efficiente des projets agricoles par les bailleurs du secteur agricole ACP 15 millions d’euros de la France pour accompagner la gratuité de l’enseignement en RDC AGP Guinée/Santé : Vers une campagne de vaccination contre la rougeole (ANSS)

Le ministère de l’action sociale projette employer 500 personnes vivant avec un handicap


  27 Mai      3       

   

Conakry, 27 mai (AGP) – La ministre de l’Action Sociale, de la Promotion Féminine et de l’Enfance, Mme Diaby Hadja Mariama Sylla a annoncé lundi, 27 mai l’emploi de 500 personnes handicapées d’ici 2021.

Dans sa communication la ministre Sylla a relevé une augmentation de l’ordre de 60 milliards de son budget de 2019 ; ce qui fait 145 517 221 000 GNF contre 85 828 890 000 GNF. Une augmentation qu’elle juge peu, par rapport aux différents projets de son ministère.

 » Notre budget est en deçà d’un (1%) pourcent du budget national, c’est très faible par rapport à nos missions « , s’est-elle alarmée.

La ministre de l’Action Sociale cité les projets que son département compte réaliser à l’horizon 2025 qui sont : l’emploi de 500 personnes vivant avec un handicap d’ici 2021, la création de 2 500 activités génératrices de revenus, la prise en charge 2 000 familles nécessiteuses ainsi que de 2 000 personnes âgées.

Sur les faiblesses de son ministère, Mme Diaby a regretté le non ameublement du cadre organique, le manque de siège digne de nom, la faible des ressources allouées au ministère, le manque de communication et la mauvaise perception du ministère par la population.

Dans la même catégorie