STP-Press São Tomé e Príncipe lamenta e pede desculpas por vandalismo nas instalações da embaixada de Portugal STP São Tomé e Príncipe e Guiné-Equatorial assinam acordo de empréstimo de 1, 6 milhões de dólares MAP Le Mali salue hautement l’importance qu’accorde le Maroc à la formation des étudiants maliens AGP Marathon du Gabon-2019 : 17 milles places disponibles cette année AGP Marathon du Gabon-2019 : 17 milles places disponibles cette année APS MAMADOU TALLA VEUT PROMOUVOIR UNE « ÉCOLE DE LA RÉPUBLIQUE » ET DE LA « RÉUSSITE » APS MAMADOU TALLA VEUT PROMOUVOIR UNE « ÉCOLE DE LA RÉPUBLIQUE » ET DE LA « RÉUSSITE » APS L’UNAPAD, UNE NOUVELLE STRUCTURE DÉDIÉE AU SECTEUR AGROPASTORAL APS L’UNAPAD, UNE NOUVELLE STRUCTURE DÉDIÉE AU SECTEUR AGROPASTORAL APS OBLIGATIONS ASSIMILABLES DU TRÉSOR : LE SÉNÉGAL RÉCOLTE 55 MILLIARDS

TAMBACOUNDA: DES JEUNES FORMÉS AUX TECHNIQUES DE L’AVICULTURE AMÉLIORÉE


  27 Mai      0        Sustainable Development (203),

   

Tambacounda, 27 mai (APS) – Une formation destinée aux jeunes et migrants de retour s’est ouverte lundi, à Tambacounda (Est), pour une capacitation sur les techniques de croisement de poulets par l’aviculture améliorée.

Cette formation qui entre dans la mise en œuvre d’un programme intitulé ‘’ Réussir au Sénégal’’ regroupe 15 jeunes du département de Tambacounda âgés de 15 à 35 ans . Elle est initiée par la GIZ, l’agence de coopération internationale allemande pour le développement, pour une durée de cinq jours.

’’Nous allons former les jeunes sur la biosécurité c’est-à-dire tout ce qui englobe l’environnement du poulailler. Nous sommes dans un monde globalisé où le poulet de chair n’est plus une
force à démontrer du fait de sa production rapide et rentable’’, a expliqué Saliou Cissé, formateur en aviculture et élevage, à l’ouverture de la formation.

La pratique d’élevage de poulets de chair est très répandue dans la région Est du pays, cependant, elle souffre d’une mauvaise adaptation aux conditions climatiques, a t-il souligné.

’’C’est pour trouver une solution d’adaptation de l’aviculture aux changements climatiques que nous envisageons d’innover avec le croisement avicole’’, a-t-il ajouté.

Selon Saliou Cissé, cette formation portera sur tout le processus de production de poulets par le croisement d’espèce afin que les bénéficiaires puissent maîtriser ces techniques et assurer la pérennité des actions.

’’C’est une manière de donner une activité rentable et pérenne aux migrants de retour de manière à ce qu’ils ne pensent plus à l’émigration’’, a relevé M. Cissé.

Il est aussi attendu des bénéficiaires, de maîtriser les contraintes liées aux activités d’élevage de poulets de croisement tout en planifiant la production pour faciliter l’écoulement du produit.

Au terme de la formation, la GIZ s’engage à accompagner durant quatre mois les bénéficiaires en aliments pour les poulets de chair et en survie pour réduire au maximum de taux très élevé de mortalité des poussins.

Dans la même catégorie