ANP Niger: Les inondations ont causé plus de 23.000 sinistrés dans la région de Diffa (Parlementaire) APS Les agences de presse d’Afrique invitées à avoir leur propre « manière » de traiter l’actualité africaine ANP Niger: Le Président Issoufou lance les travaux de la 5ème Réunion des Ministres ACP de la Culture ANP Niger: Le gouvernement rehausse le quota des femmes ANP Orange Niger devient désormais Zamani Com S.A.S ANP Niger: Le Gouvernement adopte le projet de loi déterminant les principes fondamentaux relatifs à l’insertion des Personnes Handicapées ANP Niger: Le gouvernement institue le travail d’intérêt général ANP Niger: Dissolution du Conseil municipal de Djado GNA Ghana: Ayawaso North MP awards scholarship to students GNA Ghana: World Bank supports Ghana to promote reading proficiency

Gabon: Championnats d’Afrique professionnels de Kick-Boxing : Les combattants gabonais prêts pour le ‘’fight’’


  29 Mai      0        Sport (2563),

   

Libreville, 29 Mai (AGP) – Du 31 au 3 juin prochains auront lieu, à Yaoundé au Cameroun les championnats d’Afrique professionnels de lok-kick et de full-contact, une compétition qui verra la participation de nombreux pays du continent dont le Gabon. A quelques jours de ce rendez-vous, la sélection nationale du Gabon est dans les derniers réglages de ce déplacement avec comme objectif de rester l’une des meilleures nations africaines chez les professionnels.

Sept athlètes dont cinq en low kick et deux en full-contact est le nombre de combattants que la Fédération gabonaise de kick-boxing (Fégakick) a décidé d’aligner à Yaoundé dans le cadre des Championnats d’Afrique professionnels de la discipline qui s’annoncent âprement disputés au regard des pays qui vont y prendre part.

Les représentants du Gabon à cette compétition internationale qui se déroulera en plein air dans un arrondissement de la capitale politique et administrative du Cameroun, apprend-on, sont déjà prêts pour aller défendre les couleurs du Gabon. Le Gabon, qui fait partie des meilleures nations africaines chez les professionnels, veut aller confirmer ce statut, comme l’a fait savoir à l’AGP le président de la Fédération gabonaise de kick-boxing, Eric Ella Békalé.

Pour ce faire, le bureau fédéral table sur cinq valeurs sûres en low-kick qui ont déjà fait leur preuve sur le continent. Il s’agit notamment de Jérôme Ibouanga (-55, 54 kg) champion d’Afrique professionnel qui mettra son titre en jeu certainement face à un boxeur camerounais. Lilian Raganizo (63,54 kg), défendra également son titre en terre camerounaise. Au titre des postulants aux ceintures africaines, Karl Williams Bomangoye (57 kg) et Lamas Ekomess Medou (60 kg) tenteront de ravir des couronnes en low-kick. Tout comme Glenn Bignoumba (94 kg) champion du Gabon qui connaîtra son baptême de feu à l’international.

En full-contact, Tidiane Nzengue (-57 kg), champion d’Afrique de sa catégorie, va également effectuer le déplacement à Yaoundé pour défendre son titre bec et ongle. Dropsy Ibinga (75 kg), par ailleurs champion d’Afrique en low-kixck, combattra en full-contact pour aller chercher un titre dans cette discipline.

A quelques jours du voyage, le staff technique et les poulains sont dans les derniers réglages de cette expédition camerounaise avec un capital-confiance. Le mardi 28 mai dernier, au boulevard du bord de mer, nous les avons surpris en plein entraînement sous les ordres de l’entraîneur national, Spanola Moundounga, très regardant sur le comportement de ses troupes. Lequel a orienté cette séance sur les exercices de cardio à base des courses de fond et des ateliers de renforcement musculaire.

En préparation depuis bientôt trois mois, le coach national rassure que les athlètes sélectionnés sont non seulement les meilleurs de leur catégorie, mais sont déjà prêts «physiquement et mentalement». Pour le cas de Glenn Bignoumba qui combattra pour la première fois hors du Gabon, ce dernier devra faire face au stress et à l’adversité du ring : «Sur le plan athlétique nous n’avons pas de souci à nous faire, c’est un boxeur promoteur qui a remporté tous ses combats par des K.O. Pour le stress, c’est gérable. Nous avons la chance d’avoir un président qui met les boxeurs en confiance et qui a communiqué beaucoup avec les athlètes», a déclaré le vice-président de la Fégakick, Jean Djimbi.

Dans la même catégorie