APS CASAMANCE : UN LOT D’ÉQUIPEMENTS AGRICOLES REMIS AUX PAYSANS DU BLOUF APS UN ÉCRIVAIN ÉVOQUE LA CHALEUR HUMAINE DU SANDAGA DE SON ENFANCE APS COVID-19 : LES DROITS ET LA SANTÉ DES FEMMES « MIS À L’ÉPREUVE » (ENQUÊTE) ANGOP PR augura reforço da cooperação com Malawi ANGOP Covid-19: Angola sem registo de casos positivos nas últimas 24 horas MAP Souss-Massa: Les examens du Baccalauréat se poursuivent dans « d’excellentes conditions » (Responsable) AGP Dubréka-Société : 06 morts et 04 blessés sur la nationale N°3 à Gbantama. AGP Guinée/politique : Lancement du mouvement Nouvelle Génération Politique (NGP) AGP Boké/Covid19: La SMB offre des matériels médicaux à l’hôpital régional. GNA BOST shuts head office over COVID-19

Niger: le taux de croissance serait de plus de 7% durant les cinq prochaines années (FMI)


  29 Mai      0        Economy (8013),

   

Niamey, 29/05/2019 (MAP) – Le taux de croissance économique du Niger s’élèverait à plus de 7% en moyenne durant les cinq prochaines années, a estimé une délégation du Fonds monétaire international (FMI), à l’issue d’une mission à Niamey.

Cette performance sera soutenue par une série de nouveaux projets, notamment la construction d’un oléoduc pour l’exportation de pétrole brut et par une dynamique plus soutenue du secteur agricole, tandis que l’inflation devrait demeurer, au cours de cette année, en-dessous de la norme de l’UEMOA (Union économique et monétaire ouest-africaine).

« La stabilité macroéconomique reste fermement établie au Niger et la croissance économique, estimée à 6,5% en 2018, a dépassé les attentes, malgré un environnement sécuritaire plus difficile », a indiqué le chef de la délégation du FMI.

« La situation budgétaire demeure dans l’ensemble satisfaisante et le déficit global a baissé de 5,2% du PIB en 2017 à 4,1 % en 2018 », a-t-il rappelé, relevant que les autorités nigériennes sont déterminées à atteindre en 2020 le critère de convergence de l’UEMOA relatif au maintien du déficit budgétaire à 3% du PIB.

De son côté, le ministre nigérien délégué au Budget, Ahmat Jidoud, a noté que les réformes engagées ont permis de réaliser des progrès sur le plan économique, affirmant que le gouvernement est déterminé à poursuivre les réformes.

La mission de l’Institution de Bretton Woods, du 15 au 28 mai au Niger, entre dans le cadre des discussions au titre de la 4è revue du programme par la Facilité élargie de crédits et de consultations.

Dans la même catégorie