GNA 16 communities in Krachi East connected to the national grid GNA G5 Sahel heads of State supports ‘Desert to Power’ initiative GNA « Help secure donated lands against future compensation claims, » – chiefs told GNA Some suspected cocaine and dollars intercepted by Aflao Customs Division GNA Parliamentary select committees disappointed at land fill site management GNA Lawra Municipal Assembly continues to witness decline in revenue AIP Les enseignants du lycée moderne de Dabakala invités à la conscience professionnelle AIP Des jeunes invités à une santé de la reproduction responsable à Ouangolodougou AIP Don de matériel médical d’une valeur de 80 millions de FCFA à hôpital d’Afféry AIP Le président Ahoussou annonce 41 km de bitume pour la ville de Yamoussoukro

Abidjan: des journalistes africains formés sur le développement durable à l’initiative de la BAD


  30 Mai      5        Media (701), Sustainable Development (203),

   

Abidjan, 30/05/2019 (MAP) – Une trentaine de journalistes provenant de plusieurs pays africains ont entamé, jeudi au siège de la Banque africaine de développement (BAD) à Abidjan, une formation sur plusieurs questions liées au développement durable.

Durant trois jours, ces professionnels de l’information suivront plusieurs sessions de formation sur le développement durable et le fameux Programme « High 5 » de la BAD qui axe l’action de cette institution financière autour de cinq priorités visant à transformer la qualité de vie des populations africaines.

En effet, l’atelier de formation de la BAD vise à amener les journalistes participants, au-delà de l’exploitation des déclarations et des communiqués de presse, à examiner en profondeur les besoins réels des communautés africaines et à s’ériger en force de proposition à même d’apporter des réponses pertinentes à plusieurs problématiques afférant au développement du continent.

Quant au volet pratique de cette formation, les journalistes auront à réaliser un reportage baptisé « Projet Bélier » à Yamoussoukro, la capitale politique ivoirienne. L’objectif de cette visite, qui sera effectuée à un « pôle de croissance », devrait leur permettre d’enquêter, d’analyser et de rendre compte dans des groupes de travail.

Selon le directeur de la communication et des relations extérieures de la BAD, Victor Oladokun, qui intervenait lors de la session inaugurale de l’atelier de formation, « les journalistes ont un rôle critique dans le plaidoyer » pour une croissance inclusive et un développement durable du continent.

Cet atelier de formation, initié en collaboration avec la Fondation Reuters, propose des outils et des astuces pour identifier des idées innovatrices susceptibles de répondre aux besoins des populations dans leurs pays. Et ce, en vue de susciter le débat autour du développement durable.

La Fondation Thomson Reuters, la branche caritative du Groupe Thomson Reuters et leader mondial de l’information, propose aux journalistes professionnels une formation continue autour de sujets diverses et du principe d’une couverture indépendante, factuelle et fiable de l’actualité.

Les « High 5 » de la BAD, qui préconisent notamment une croissance inclusive et verte, allient l’Agenda 2030 de l’Organisation des Nations-Unies (ONU) , l’Accord de Paris sur le climat outre l’Agenda 2063 de l’Union africaine (UA).

Dans la même catégorie