AIP COVID-19: Des dons de Marcel Amon Tanoh à des structures d’Aboisso AIP COVID-19 : Les sages-femmes et maïeuticiens rassurent de la présence « effective » à leurs postes AIP Opposition à la livraison de médicaments à l’hôpital général de Bangolo : la Nouvelle PSP rassure les populations AIP Covid-19: désinfection des locaux de l’AIP, jeudi AIP Un premier cas du COVID-19 confirmé à Bouaflé AIP COVID-19 : Le FOSCAO condamne les violences dans le centre d’accueil de Yopougon GNA COVID-19: Wilmar Africa supports government’s campaign with GHC1 million GNA Sekondi Central Prison appeals for fumigation materials GNA Drivers swerve COVID-19 security barricade GNA Suspect escapes from police custody in Sunyani

DÉBUT DE LA PLÉNIÈRE CONSACRÉE À L’EXAMEN DE LA SOCIÉTÉ DE GESTION DU PATRIMOINE DU TER


  3 Juin      3        Economy (7362), Politics (7132),

   

Dakar, 3 juin (APS) – La plénière consacrée à l’examen du projet de loi portant autorisation de la création de la Société nationale de gestion du patrimoine du Train express régional (SEN-TER S.A) vient de démarrer à l’Assemblée nationale.

La discussion générale a débuté à 10 heures 40 mn, sous la direction du président de de l’Assemblée nationale Moustapha Niasse.

Le projet de loi portant autorisation de la création de la Société nationale de gestion du patrimoine du Train express régional est défendu par le ministre des Infrastructures, des Transports terrestres et du Désenclavement Me Oumar Youm, en compagnie du secrétaire d’Etat chargé du réseau ferroviaire Mayacine Camara.

Dans le rapport de présentation des motifs distribué à la presse, le ministre a décliné les missions dévolues à cette société, parlant notamment de ’’la mise en place d’un cadre réglementaire et normatif, d’un régime de performance et de qualité du service TER.’’

« La société aura pour mission également la négociation et la signature de tout autre exploitant de ligne ferroviaire, si l’Etat en décidait ainsi, de contrats d’exploitation qui garantirait l’efficience et l’efficacité des services offerts et qui incluraient la mise en place de partenariats sur la formation professionnelle aux métiers du rail et de la mobilité », peut-on lire dans ce document.

La même source signale par ailleurs que la SEN-TER S.A aura les prérogatives de ’’l’élaboration et la mise en place d’un plan de développement des infrastructures et du patrimoine ferroviaire comportant des procédures et mécanismes appropriés de gestion’’.

SMD/BK

Dans la même catégorie