ANP Diffa : Une vingtaine de morts et une dizaine de blessés à la suite d’une bousculade ANG Analista político Silvestre Alves disse que cabe à CNE cumprir o Acórdão do STJ, não a recomendação da CEDEAO ACI OUVERTURE DE LA PREMIÈRE RÉUNION DU COMITÉ MIXTE MAROCO-CONGOLAIS ACI LA POPULATION APPELÉE À ADOPTER UN COMPORTEMENT RESPONSABLE AGP Gabon/National-Foot 1 (4ejournée) : AS Mangasport prend aussi le pouvoir dans la poule B et l’USB stagne à la 2e place AGP Gabon/National-Foot 1 (4e journée) : CF Mounana nouveau leader de la poule A et USO humilie AS Dikaki (4-1) à Oyem ANG Novo director-geral preocupado com problemas financeiros da organização AGP Gabon/Ligue de l’Estuaire : Le championnat de D1 de football féminin suspendu ANG Sociedade Norueguesa de Salvamento aos Náufragos doa coletes Salva-vida AIP Côte d’Ivoire-AIP/ Un chocolatier dote 10 localités du pays de classes passerelles

« La commune de Sakété est prête pour accueillir les manifestations officielles de la 35ème édition de la journée nationale de l’arbre », Dixit Amandine AssogbaDéléké


  3 Juin      4        Sustainable Development (1908),

   

Porto-Novo, 31 Mai 2019 (ABP) – Le chef du cantonnement forestier du département du Plateau, le commandant Amandine AssogbaDéléké, dans une interview accordée à l’ABP ce jeudi, a affirmé que le département du Plateau en général et la commune de Sakété en particulier, est prête pour accueillir les manifestations officielles de la célébration de la 35ème édition de la journée nationale de l’arbre (JNA).
Selon le chef du cantonnement forestier du département du Plateau, le commandant Amandine AssogbaDéléké, les préparatifs de la 35ème édition de la journée nationale de l’arbre (JNA) vont très bien surtout que c’est pour la 1ère fois que le Plateau abrite les manifestations officielles depuis l’avènement de cette journée qui date de 1985. « Les œuvres essentielles sont faites et chaque jour les efforts sont déployés pour que le chronogramme soit tenu et que l’événement soit une réussite », a-t-elle martelé.
A l’en croire, c’est le site du centre universitaire de Sakété qui est retenu et apprêté pour accueillir l’événement, qui constitue le lancement de la campagne nationale de reboisement 2019-2020.
Il est prévu à cet effet, précise le chef du cantonnement forestier du Plateau, la mise en terre de 3.464 plants de différentes essences forestières sur un domaine de trois hectares, cinq milles cent quatre-vingt (3ha 5180m) mètres linéaires.
Citant les espèces à mettre en terre sur ce site, le commandant Amandine AssogbaDéléké a indiqué qu’il y a beaucoup de fruitiers notamment le tamarinier, le baobab, le manguier sauvage (Irvingiagabonensis), le moringa, le cocotier compte tenu du caractère spécial du site choisi.
« C’est un centre universitaire qui a pour vocation la recherche, la transformation et la commercialisation des produits manufacturés locaux tel que les jus, les poudres, des boissons, et autres issus d’essences forestières autochtones pour permettre aux étudiants de pouvoir créer de véritables industries agroalimentaires », a-t-elle expliqué.
Le thème de cette célébration : « Arbre et éducation pour une économie verte », est un thème qui vient à point nommé, selon le commandant Amandine AssogbaDéléké, pour sensibiliser toutes les couches sociales de la population avec un accent particulier sur la couche juvénile notamment le monde scolaire et estudiantin. Il s’inscrit également, poursuit-elle, dans la continuité des actions devant permettre à la population de s’approprier des réponses adéquates au phénomène de changement climatique extrême qui n’épargne aucune nation sur cette terre.
« Nous ne devons pas perdre de vue quoi qu’on fasse, les besoins des populations restent sans cesse croissants en relation avec la démographie, sans cesse croissante. Nous devons donc anticiper en éduquant nos enfants, les élèves, les universitaires, les élus locaux, bref toutes les couches sur le rôle de l’arbre, l’importance du reboisement et toute l’économie locale que pourrait naitre d’une gestion durable des écosystèmes forestiers », a soutenu le chef du cantonnement forestier du Plateau insistant sur la nécessité de recréer la forêt en mettant en terre plusieurs plants aussi bien pour la journée nationale de l’arbre que pour la campagne nationale de reboisement.

Dans la même catégorie