APS JOJ 2026 : 2022 SERA LE DÉBUT D’UNE SÉRIE D’ACTIONS CONCRÈTES SUR LE TERRAIN (ORGANISATEURS) ANP Niger : Bientôt une école de l’Armée de l’Air à Agadez et un centre de formation de 5000 jeunes militaires par an à Keita (Président Bazoum) GNA Minister asks illegal sand miners to stop operation or face the law ANP Ouverture de l’école militaire supérieure de Niamey : Une « nécessité lancinante »pour le Niger, selon le Président Mohamed Bazoum AGP Gabon : Les Présidents des Juridictions désormais outillés AGP Gabon : Les enjeux du Congrès international des Barreaux expliqués à Ali Bongo Ondimba ACP Le Premier ministre Sama Lukonde s’engage dans l’opération « Zéro trou à Kinshasa » ACP Organisation à Kinshasa d’une table ronde sur la mise en place d’un fonds national de réparation en faveur des victimes de violences sexuelles ACP Le Sénat vote le projet de loi autorisant la prorogation de l’état de siège au Nord-Kivu et en Ituri. AGP Gabon : Le Camp Missambo contre le report du congrès de l’Union nationale

Les autorités s’enquièrent du niveau d’évolution des travaux de construction des stades omnisports dans le Plateau


  3 Juin      14        Human Development (188),

   

Porto-Novo, 31 Mai 2019 (ABP) – A la tête d’une délégation départementale, composée des directeurs départementaux du cadre vie et du développement durable et celui du tourisme, de la culture et des sports et des cadres de la préfecture de Pobè, le préfet du Plateau, Daniel Valère Sètonnougbo est allé s’enquérir mercredi, du niveau d’évolution physique des travaux de construction des stades omnisports des communes de Kétou et de Pobè.
Selon le préfet Daniel Valère Sètonnougbo, il s’agit de constater de visu comment se déroulent les travaux sur les sites, de s’enquérir des éventuelles difficultés pouvant entraver leur bon déroulement et de chercher avec les autorités locales, les voies et moyens pour les régler s’il en avait.
« A Pobè précisément, le site a été délocalisé. Pour le premier site, l’entreprise a jugé de quitter parce que ça ne s’y prête pas. Le site n’est pas assez grand, le relief ne s’y prête pas aussi et ils ont dû l’abandonner. C’est quand même bon qu’on vienne voir si tout va bien et qu’ils n’ont pas d’autres problèmes », a expliqué l’autorité préfectorale.
Présentant les caractéristiques de l’ouvrage à réaliser sur le site de Kétou, le contrôleur permanent du cabinet Artech, qui est le maître d’œuvre du projet, a indiqué qu’à Kétou, l’ouvrage à réaliser est composé de plusieurs aires de jeux, dont ceux de football, de handball, de basket-ball, une tribune officielle, un château et d’autres ouvrages, le tout ceinturé par une clôture. A l’en croire, les travaux sont globalement à un taux d’exécution physique de 11% sur le site de Kétou.
« Par rapport au travaux généraux, nous sommes à 5,64% ici sur le site de Pobè », a annoncé pour sa part, Isabelle Landé représentante de la mission de control sur le site de Pobè.
« J’ai constaté que les travaux évoluent bien », a confié le préfet Daniel Valère Sètonnougbo après sa visite sur les sites de construction de stade omnisport de Kétou et de Pobè avant d’inviter les populations riveraines à ne pas porter entrave au bon déroulement des travaux.
Au cours de cette visite, faut-il le rappeler, les représentants de l’entreprise chinoise, Sinohydro ont rassuré les autorités de la réalisation des travaux dans le délai contractuel qui est de douze mois sur les deux sites.

Dans la même catégorie