MAP Côte d’Ivoire/présidentielle : la révision des listes électorales du 10 au 20 juin MAP Le coût du confinement en Afrique s’élève mensuellement à 09 milliards de dollars (Responsable CEA) AIP Côte d’Ivoire-AIP/ – Le Sénat adopte la loi portant régime juridique de la communication publicitaire AIP Côte d’Ivoire –AIP / 5 millions de personnes attendues pour la révision de la liste électorale (CEI) AIP Côte d’Ivoire-AIP/ – Bientôt les ACD délivrés en 3 ou 6 mois (Ministre) MAP Gabon/coronavirus : le bilan des contaminés frôle les 3000 cas AIP Côte d’Ivoire-AIP/ Covid 19 : tous les enseignants et élèves partis en cortège d’Abidjan sont « tracés, suivis », affirme Kandia Camara AIP Côte d’Ivoire-AIP/Le ministre de la Fonction Publique s’enrôle pour la CNI AIP Côte d’Ivoire-AIP/ Covid-19: des critères pour bénéficier du Fonds d’appui au secteur informel GNA Bank of Ghana to promote innovation in financial market

Championnat national de Natation 2019 : Poséidon et Tritons du Gabon surnagent l’épreuve


  4 Juin      0        Sport (3396),

   

Libreville, 3 Juin (AGP) – Si les deux formations ont dominé l’épreuve en obtenant chacune 9 médailles d’or au terme de ces championnats nationaux qui ont eu lieu le dimanche 2 juin écoulé à Libreville, la sensation vient toutefois de Aya Girard de Langlade Mpali qui a établi, à elle seule,  trois nouveaux records notamment sur le 50 m nage libre (34’’38), 50 m papillon (34’’28) et 50 m brasse (44’’25).

«L’eau c’est  la vie», d’après le slogan de la Fédération gabonaise de natation (Fégana), mais il se dégageait également un très fort parfum d’envie dimanche dernier aux abords du bassin du Prytanée militaire le dimanche 2 juin dernier où se disputait le traditionnel championnat national de la discipline, marquant la fin de la saison 2018-2019. Compétition durant laquelle, la nouvelle coqueluche de la discipline, Aya Girard Mpali a su marquer de son emprunte, en effaçant des tableaux, deux de ses records précédemment établis, notamment celui du 50 mètres nage libre qui passe de 35’’52 à 34’’38, 50 m papillon 43’’66 à 40’’98 et aussi celui de Sara Faith Biteghe sur 50 m brasse 46’’90 à 44’’25.

Il faut surtout dire que la nageuse de 15ans est l’avenir de la natation au Gabon. Elle a une fois de plus montré durant ces joutes auxquelles ont pris part près de 100 athlètes issus des ligues de l’Estuaire et de Port-Gentil. Trois breloques pour Aya Girard Mpali qui ont permis à son écurie, Poséidon, de partager la tête au classement des clubs en compagnie de Tritons du Gabon avec chacun 9 médailles d’or. Les requins de l’Estuaire peuvent aussi se réjouir de leur honorable place dans ce trio de tête en s’offrant 4 médailles.

«Les premiers enseignements à tirer au terme de cette compétition concernent l’affluence. Occasion aussi pour moi de remercier les sponsors, les parents, et les athlètes pour la réussite de cet évènement. Ce qu’il faut aussi dire c’est que,  nous avons vu de très belles choses en matière de qualité de nage. Et nous ne pouvons qu’être satisfaits des résultats obtenus», a indiqué le président de la Fégana, Cresant Pambo. Lequel a précisé que ces championnats nationaux ont aussi permis de détecter puis sélectionner les athlètes qui représenteront le Gabon aux Jeux africains et aux Championnats du monde.

AGP/FE/KOM/FSS

Dans la même catégorie