MAP La BAD lance le projet « 50 millions de femmes africaines ont la parole » APS CEDEAO : POUR UNE APPROPRIATION DU DROIT COMMUNAUTAIRE À LA BASE APS MACKY SALL A REÇU LES RAPPORTS D’ACTIVITÉS 2017 ET 2018 DE L’OFNAC APS LA SONATEL RÉALISE UN CHIFFRE D’AFFAIRES DE PLUS DE 1000 MILLIARDS CFA EN 2019 AIP International/ SIA 2020 : ‘’Désormais, il faut compter avec le Conseil hévéa-palmier à huile’’ (DG) GNA Aduana Stars unveils Paa Kwesi Fabin as new coach GNA Black Bombers Captain sails through to Tokyo 2020 GNA 80 years of quality education: Aggrey Memorial AME Zion SHS story GNA Let’s continue pursuing justice for massacred Ghanaians GNA Vice President marks 28 February incident with veterans

LES COLLECTIVITÉS TERRITORIALES, DES ACTEURS DE LA MISE EN ŒUVRE ET DU SUIVI DES ODD (EXPERT)


  12 Juin      12        Sustainable Development (1908),

   

Dakar, 11 juin (APS) – Les collectivités territoriales sont des « acteurs incontournables » de la mise en œuvre et du suivi des objectifs de développement durable (ODD), a affirmé mardi Isiyaka Sabo, économiste principal du Programme des Nations unies pour le développement (PNUD).

« Leur position de proximité et leurs missions au plus près des sociétés locales et des territoires les inclinent naturellement à une action publique diligente, adaptée, inclusive et efficace pour répondre aux aspirations de leurs populations et aux défis de ces territoires », a-t-il dit.

Il s’exprimait à Saly-Portudal (Mbour, ouest) lors d’un atelier de partage de deux jours sur le projet d’appui au suivi et à la territorialisation des ODD (PAST-ODD), une rencontre organisée avec les élus des collectivités territoriales pilotes, en partenariat avec
le PNUD.

Selon M. Sabo, la mise en œuvre des ODD cadre bien avec les compétences des collectivités territoriales.

Il note que le croisement entre les compétences transférées aux collectivités territoriales et les 17 ODD montre « une parfaite correspondance ». D’après lui, au moins sept des compétences transférées peuvent constituer « un fondement juridique » à une localisation des ODD.

« Il existe des opportunités de prise en charge des ODD dans le cadre des mécanismes de territorialisation des politiques publiques », a-t-il ajouté.

Il estime que l’espace de dialogue dont il est question dans l’article 38 du code général des collectivités locales offre une bonne opportunité d’information, de communication, d’harmonisation et de localisation des ODD.

« J’espère que le partage de cette initiative ainsi que les résultats et conclusions qui découleront du présent atelier nous permettront de continuer à défendre l’esprit d’inclusion sur lequel repose l’Agenda 2030 » des Nations unies, portant sur le développement durable, a-t-il encore dit.

Il a invité l’ensemble des élus présents ainsi que les autres acteurs de la planification territoriale, à accompagner le système des Nations unies et la Direction de la promotion du développement territorial, pour la réussite des ateliers zonaux qu’ils envisagent d’organiser dans les prochaines semaines, pour la vulgarisation du guide de planification territoriale intégrant les ODD.

Il a réaffirmé la disponibilité et la volonté du système des Nations unies à mettre tout son soutien à la disposition des collectivités territoriales, pour créer les conditions de développement durable et améliorer le bien-être des populations.

Dans la même catégorie