AIP Côte d’Ivoire-AIP/ Les forces de défense et de sécurité à Korhogo présentent leurs condoléances à la famille du Premier ministre AGP Guinée-Covid-19 : 88 nouveaux cas positifs pour un cumul de 5.969 cas confirmés de coronavirus GNA Ghanaian Christian leaders mourn Evangelist Morris Cerullo ANGOP Covid-19: Angola regista dois mortos e 21 casos positivos nas últimas 24 horas GNA NPC celebrates 2020 World Population day digitally GNA KMA procures motor bikes to facilitate environmental-sanitation work GNA Carlos Ahenkorah’s negative test for coronavirus should assuage negative propaganda-NPP Chairman GNA Licensed Surveyors donate PPEs to Lands Commission GNA EC registers 7,296 people in Agona East AIP Côte d’Ivoire-AIP/ Un ex-démobilisé condamné deux ans de prison pour avoir tailladé trois policiers à Bouna

LA MAIRIE DE BACONGO ORGANISE «UN VILLAGE RÉCRÉATION » EN JUILLET PROCHAIN


  15 Juin      0        Society (17485),

   

BRAZZAVILLE, 15 JUIN (ACI) – La mairie de Bacongo, 2ème arrondissement de la ville capitale, envisage d’organiser au Square de Gaulle, en juillet prochain, ‘’un village récréation’’, en vue d’occuper les enfants pendant les grandes vacances, a fait savoir le maire de cet arrondissement, Mme Simone Loubienga, dans une interview accordée à l’Agence congolaise d’information (Aci).

Ce village va regrouper plusieurs activités, notamment la vente des objets d’art, des ateliers de peinture, des prestations de certains chanteurs ainsi que des jeux pour les plus petits. Pour Mme Loubienga, ce village n’est pas une kermesse, mais une activité culturelle qui connaîtra la participation des artistes et des commerçants.

Le maire de Bacongo a aussi signifié que l’organisation de ce village culturel vise à équilibrer les choses par rapport aux différentes kermesses organisées dans la ville, qui ne concernent que les adultes, délaissant malheureusement les enfants.

Répondant à la question sur le choix du Square de Gaulle, Mme Loubienga a signifié que ce site présente des normes de sécurité, et son emplacement constitue un atout pour les habitants des arrondissements limitrophes, tels que Makélékélé, Poto-poto et Moungali.

De même, elle a indiqué que le choix de ce site permettra de le mettre en valeur après une longue période d’abandon et suite à son aménagement.
S’agissant des conditions d’hygiène, Mme Loubienga a indiqué qu’elles seront respectées parce que ce site comprend un bloc sanitaire et une bâche à eau. «Le reste dépendra de la conscience de tout un chacun», a-t-elle dit.

Dans la même catégorie