ACP L’ITTIE/international accorde 18 mois à la RDC pour mettre en œuvre les mesures correctives GNA Farmers in UER receive animals under RFJ ACP Les journalistes de Kinshasa informés de l’introduction du nouveau vaccin contre la diarrhée à Rotavirus GNA PfFJs farmers call on government to build capacity of local seed producers GNA Gov’t to include cybersecurity education in school curricular GNA Gov’t to include cybersecurity education in school curricular ACP Les anciens membres du cabinet PT-NTIC perçoivent leur prime de rétrocession ACP Arrivée à Mbanza-Ngungu du Président Félix Antoine Tshisekedi GNA Vodafone rebrands Enterprise Unit GNA Vodafone rebrands Enterprise Unit

3ÈME CYCLE DE L’EPU : LE PROJET DE RAPPORT A MI-PARCOURS DU TOGO EN COURS DE VALIDATION


  26 Juin      0        Human Development (1291), Society (12218),

   

Lomé, 26 juin (ATOP) – Le ministère des Droits de l’Homme et des Relations avec les Institutions de la République, avec l’appui financier du Programme des nations unies pour le développement (PNUD) organise, du 25 au 27 juin à Agoè-nyivé, un atelier national d’étude du projet de rapport à mi-parcours du Togo au tire du 3ème cycle de l’Examen périodique universel (EPU).

Cet atelier regroupe 70 participants membres de la commission interministérielle de rédaction des rapports et de suivi des recommandations sur les droits l’Homme, des représentants des institutions de la République et des représentants des organisations de défense des droits de l’Homme. Le but est de finaliser ledit rapport à mi-parcours sur la mise en œuvre des recommandations de l’EPU et des organes de traités en vue de sa soumission au conseil des droits de l’Homme (CDH). Il s’agit de répertorier les recommandations qui sont déjà mise en œuvre et celles qui ne le sont pas et voir comment faire pour passer à l’échéance de 2021.
Le directeur de cabinet du ministère chargé des droits de l’Homme, Komlan Narteh-Messan a signalé que dans ce cadre, le rapport du Togo au tire du 2ème cycle de l’EPU a été examiné le 31 octobre 2016 devant le CDH et l’adoption finale du rapport du groupe sur le Togo a eu lieu le 16 mars 2017. Il a rappelé que depuis 2011, les Nations-Unies ont instauré le mécanisme de l’EPU qui est un mécanisme du conseil des droits de l’Homme. M. Narteh-Messan a précisé que chaque pays membre de l’ONU fait la situation chaque 5 ans et que le Togo se prépare pour 2021.
La représentante du représentant-résident du PNUD au Togo, Mme Ossade Fatimata Traoré a salué la tenue de cet atelier, puis encouragé le gouvernement togolais dans ses efforts pour la protection et la défense des droits de l’Homme. Il y a certains pays qui n’arrivent pas à produire ce rapport de mi-parcours, a-t-elle précisé.
ATOP/ASA/SAS

Dans la même catégorie