GNA NASPA launches 12th annual terminal congress in Takoradi GNA Corruption: Let’s stand for our values – Emile Short GNA Ghana welcomes World Bank’s new education strategy for Western and Central Africa GNA African governments asked to increase funding to overcome learning poverty GNA 56 to participate in Carnegie African Diaspora Fellowship Program GNA 67 BRCs launched to support MSMEs GNA Evelyn Andoh, 63, wins ultimate prize for the Gold in the Oil Awards NAN Super Falcons arrive in Rabat for final preparation ahead of 12th WAFCON LINA Gov’t Makes Gains In Infrastructure, As President Weah Dedicates NAN Bulgaria mulls another sports cooperation with Nigeria, says

Bientôt une usine d’assemblage et de montage de tablettes


  26 Juin      324        Economy (13099),

   

Conakry,26 juin (AGP) – La remise des diplômes aux étudiants de la 11ème promotion de l’Institut supérieur de technologie (IST) de Mamou, a eu lieu mardi, 25 juin 2019, sous la présidence d’Abdoulaye Yero Baldé, ministre de l’Enseignement supérieur et de la recherche scientifique. La cérémonie a connu la présence d’une forte délégation venue de son département et du directeur qualité CBG (compagnie de bauxite de Guinée).

Ils sont au total 537 étudiants dont 63 filles qui ont reçu leurs diplômes de fin de cycle. Ces étudiants de la 11ème promotion de l’Institut supérieur de technologie (IST) ont donné le nom leur promotion au ministre Yero Baldé.
Plusieurs interventions ont ponctué la cérémonie, dont celle du professeur Cellou Kanté Directeur Général de l’IST, qui se dit fier de l’institut supérieur de technologie de Mamou. « Je suis fier du fait que mon personnel et moi sommes en train de mieux faire pour qualifier le système éducatif de ce temple du savoir », a laissé entendre le Directeur.
De son côté, le ministre Abdoulaye Yero Baldé a déclaré que l’IST de Mamou est une fierté pour le système éducatif en Guinée. « La promotion Yero Baldé fait notre fierté car la formation est de qualité » dira-t-il.
Poursuivant, il a affirmé qu’il va implanter une usine d’assemblage et de montage de tablettes à Mamou et faire de cette ville carrefour une « Silicon Valley ».
Au terme de la rencontre, des satisfécits ont été décernés au ministre Abdoulaye Yero Baldé et aux autorités éducatives de la région et de la préfecture de Mamou.
A rappeler, l’institut supérieur de technologie de Mamou compte six (6) départements et a ouvert ses portes en 2004.

AGP/26/06/019-AOS/ABD

Dans la même catégorie