APS SEMAINE DU CINÉMA SÉNÉGALAIS À LA HAVANE DU 23 AU 28 OCTOBRE PROCHAIN AGP Koubia/Sécurité : Le commandant du bataillon de Mali en tournée dans les postes frontaliers APS POUTINE SUR LE SOMMET RUSSIE-AFRIQUE DE SOTCHI : ’’J’ESPÈRE QUE CE SERA LE POINT DE DÉPART D’UN PARTENARIAT ÉQUITABLE’’ APS LE PONT DE TOUBA ZAM-ZAM REMIS À NEUF POUR LA RELANCE DU TRAFIC DAKAR-BAMAKO PAR LE RAIL APS SEMAINE DU CINÉMA SÉNÉGALAIS À LA HAVANE DU 23 AU 28 OCTOBRE PROCHAIN AGP Koubia/Sécurité : Le commandant du bataillon de Mali en tournée dans les postes frontaliers APS LE PONT DE TOUBA ZAM-ZAM REMIS À NEUF POUR LA RELANCE DU TRAFIC DAKAR-BAMAKO PAR LE RAIL APS SEMAINE DU CINÉMA SÉNÉGALAIS À LA HAVANE DU 23 AU 28 OCTOBRE PROCHAIN APS LA CONFEJES RÉFLÉCHIT À LA PROMOTION DE LA PRATIQUE SPORTIVE CHEZ LES FEMMES AGP Koubia/Sécurité : Le commandant du bataillon de Mali en tournée dans les postes frontaliers

10KM POG : Une 3e édition record et un plateau encore plus relevé !


  30 Juin      0        Sport (2563),

   

Libreville, 29 Juin (AGP) – Exactement 8638 coureurs contre les 8500 attendus prendront le départ ce dimanche 30 juin d’une 3e édition des 10 kilomètres de Port-Gentil auxquels les organisateurs annoncent un plateau encore un peu plus relevé au regard des forces en présence.

Tout est fin prêt pour ce dimanche lorsqu’il sera exactement 9 heures, pour le démarrage des 10 kilomètres de Port-Gentil. Le décor a en effet été planté ce samedi 29 juin à l’occasion de la conférence de presse animée par les organisateurs, et à laquelle prenait également part le nouveau ministre des Sports, Franck Nguéma. Une première dans l’histoire de la course, faut-il le rappeler.

Ainsi, l’on retient que ce sont précisément 8638 participants, contre les 8500 attendus, qui prendront le départ de la Foire municipale. Il faut dire que l’événement séduit de plus en plus les adeptes de la course pédestre d’endurance et autres coureurs occasionnels. Une réussite qui est également le fruit d’un «travail abattu en profondeur et avec professionnalisme», a d’ailleurs reconnu le patron des Sports. Lequel a par la suite, tenu à remercier les plus hautes autorités du pays, en tête desquelles, le couple présidentiel, pour le soutien de ce type d’événement qui, au-delà du caractère purement sportif, est également vecteur d’unité et de cohésion sociale, a-t-il ajouté.

S’agissant de l’aspect compétitif proprement dit, l’édition 3 du 10 KM POG est, aux dires des organisateurs, celle offrant le plateau le plus relevé comparativement aux deux précédentes éditions au regard de la brochette d’athlètes professionnels présents dans la capitale économique du Gabon. De là à envisager une pluie de records battus ? Rien n’est pour le moins sûr, toujours est-il que l’ougandais Maxwell Kortek, détenteur du titre chez les hommes, a promis élever son niveau pour distancer au mieux une meute de concurrents sérieux emmenés par les kenyans, Bernard Ngeno et Jairus Birech.

En l’absence de la vainqueur de l’édition dernière, la kenyane Caroline Kipkirui, son homologue Chirchir Evaline, grâce à sa 3e place au 10 kilomètres de Valence en Espagne bouclée en 30’’43’, fera office de grande favorite dans le tableau féminin. Elle devra toutefois se méfier de l’autre kenyane Sheila Chelangat, et son récent sacre obtenu sur la même distance à Valenciennes en France avec un chrono non moins négligeable de 31’’01’. Un contingent kenyan auquel Ruth Chepnegetich, qui fera son grand retour après sa victoire en 2017, viendra inscrire son nom au chapitre des potentielles vainqueurs.

AMATEURS

Côté amateurs, les regards seront une fois tournés vers Jessy Mouélé Kodo (hommes), lequel avait bouclé l’épreuve avec un chrono de 32’’09’ et Chancia Manfoumbi, dominatrice chez les dames grâce à ses 44 minutes et quarante neuf secondes passées sur les routes de Port-Gentil.

Notons toutefois que le 10 km de Port-Gentil est devenue au fil des années, une course de référence sur le continent africain. Ce qui a valu, à cette compétition très prisée par les populations de la cité pétrolière, une certaine reconnaissance sur le plan international. Celle-ci est d’ailleurs la deuxième course au Gabon à obtenir une labellisation en bronze, après le Marathon du Gabon en 2015. L’attrait de cette compétition se justifie aussi par son tracé et son parcours jugé assez rapide pour les professionnels, sans cesse en quête d’un éventuel meilleur chrono.

Dans la même catégorie