ACI Congo/Covid-19 : Le gouvernement approuve la prorogation de l’état d’urgence sanitaire ACI LES ÉLUS LOCAUX APPELÉS À OBSERVER LES MESURES BARRIÈRES CONTRE LE CORONAVIRUS ACI Niari/Éducation : Les enseignants et les parents d’élèves appelés au respect de leurs engagements ACI La Coordination nationale dÉcide le reconfinement de la LOCALITÉ de Tchimindzi GNA Ghana initiates “Decade of African Renaissance 2020-2030” APS REPRISE DES COURS : 1.637 ENSEIGNANTS ONT QUITTÉ KAOLACK AIP COVID-19 : 85 nouveaux cas confirmés et un décès enregistrés ce jeudi AIP Plus de 700 ivoiriens rapatriés depuis le début de la crise sanitaire, Covid-19 AIP La CPI autorise Laurent Gbagbo et Blé Goudé à se déplacer sans son accord préalable AIP Covid-19 : Le CNS maintient l`isolement du Grand Abidjan et la fermeture des bars et boîtes de nuit jusqu’au 14 juin

ALIOU CISSÉ ÉVOQUE LA DÉFAILLANCE DU CÔTÉ DROIT DE SA DÉFENSE


  30 Juin      1        Sport (3220),

   

Le Caire, 30 juin (APS) – Aliou Cissé, le sélectionneur national, a
pointé la défaillance du côté droit de sa défense contre l’Algérie,
Cheikhou Kouyaté et Moussa Wagué ayant été peu performants à la
relance lors de ce match.

« L’Algérie avait mis le pressing sur ce côté, les deux joueurs
auraient pu verticaliser le jeu », a analysé le sélectionneur national,
interrogé sur le match perdu contre l’Algérie dimanche en conférence
de presse.

Dans l’ensemble, malgré la défaite (0-1), le Sénégal n’a pas été si
mauvais contre les Fennecs, a-t-il dit, ajoutant avoir visionné « deux
à trois reprises » cette rencontre pour se faire « une idée exacte » de
la prestation de ses poulains.

« Le partage des points aurait été plus équitable sur cette rencontre »,
a t-il indiqué, avant de pointer également la prestation de l’arbitre
de cette rencontre.

« Je n’ai pas commenté l’arbitrage sinon je risque d’être suspendu à
vie », a souligné le sélectionneur national, pas prêt à « tout remettre
en question » pour le match contre le Kenya, comptant pour la dernière
journée de la phase de poules.

« Nous ne ferons pas de révolution sur cette rencontre, nous allons
l’attaquer pour gagner le gain de la partie », a-t-il dit, réaffirmant
que l’objectif du Sénégal est d’aller au bout de cette compétition au
soir du 19 juillet.

Aliou Cissé, réagissant aux déclarations du coach kenyan, sur la
supposée faiblesse mentale des Lions qui fait qu’ils ne répondent pas
présents lors des grands rendez-vous, a invité son homologue à
s’occuper de son équipe.

Les Lions sont restés « très longtemps numéro 1 africain et depuis
quatre ans, notre seule défaite sur le continent, c’était jeudi contre
l’Algérie », a-t-il fait valoir.

Dans la même catégorie