ANGOP Executivo trabalha para regulamentação do comércio electrónico ANGOP Chefe de Estado a caminho do Rwanda APS FATICK : LA BAD SALUE « LES RÉSULATS EXTRÊMEMENT POSITIFS’’ DU P2RS APS BIOGARAN LANCE SES ACTIVITÉS AU SÉNÉGAL MAP Bulletin de l’écologie de l’Afrique MAP Bulletin quotidien d’informations économiques africaines MAP Revue de la Presse Quotidienne Internationale Africaine (RPQI-Afrique) ACAP Ouverture à Bangui de la 1ère session extraordinaire 2020 de l’Assemblée nationale APS OUMAR YOUM À LA TROISIÈME CONFÉRENCE MINISTÉRIELLE MONDIALE SUR LA SÉCURITÉ ROUTIÈRE À STOCKHOLM APS NPA launches Phase II of Petroleum Product Marking Scheme

CAN 2019 : LES CRANES D’OUGANDA METTENT FIN À LA GRÈVE DES ENTRAÎNEMENTS (MÉDIAS)


  5 Juillet      1        Sport (2928),

   

Dakar, 4 juil (APS) – L’équipe de l’Ouganda a mis fin au boycott des entraînements à la Coupe d’Afrique des nations (CAN) après avoir reçu une prime supplémentaire de 6.000 dollars (environ 3,5 millions de francs CFA) pour chacun de ses joueurs, annoncent plusieurs médias, citant la Fédération ougandaise de football (FUFA).

Après avoir empoché l’argent, les Cranes ont repris les entraînements, mercredi, avec trois heures de retard, précisent les mêmes sources.

L’Ouganda jouera les huitièmes de finale contre les Lions du Sénégal, vendredi à 19 h 00 GMT, soit deux heures de plus au Caire, où se tiendra le match.

La FUFA affirme dans un communiqué avoir payé toutes les primes dues aux joueurs avant le démarrage de la CAN.

La Fédération ougandaise de football précise qu’elle s’est exécutée en raison de l’importance du match à jouer contre le Sénégal.

« Compte tenu de l’importance de ce match pour la nation, le gouvernement, les sponsors et les supporteurs, la FUFA a accepté de verser 6 000 dollars, en plus de ce qui avait été arrêté », précise le communiqué de l’instance qui dirige le football ougandais.

Elle assure que « les questions financières » ne seront plus l’objet d’un débat avant la fin de la participation de la sélection ougandaise à la CAN 2019.

Le boycott des entraînements a perturbé le plan de préparation des Cranes, qui ont boudé les séances de lundi et mardi.  Mais leur entraîneur, Sébastien Desabre, soutient que la motivation de ses joueurs reste intacte.

« Nous donnerons le maximum, comme contre l’Égypte, la RD Congo ou le Zimbabwe. Nous avons la chance, si nous gardons la même motivation », a assuré le technicien français dans une vidéo publiée sur le site de la FUFA.

Dans la même catégorie