ANP Niger: Les inondations ont causé plus de 23.000 sinistrés dans la région de Diffa (Parlementaire) APS Les agences de presse d’Afrique invitées à avoir leur propre « manière » de traiter l’actualité africaine ANP Niger: Le Président Issoufou lance les travaux de la 5ème Réunion des Ministres ACP de la Culture ANP Niger: Le gouvernement rehausse le quota des femmes ANP Orange Niger devient désormais Zamani Com S.A.S ANP Niger: Le Gouvernement adopte le projet de loi déterminant les principes fondamentaux relatifs à l’insertion des Personnes Handicapées ANP Niger: Le gouvernement institue le travail d’intérêt général ANP Niger: Dissolution du Conseil municipal de Djado GNA Ghana: Ayawaso North MP awards scholarship to students GNA Ghana: World Bank supports Ghana to promote reading proficiency

« LA CAN 2019 EST DE TRÈS BELLE FACTURE » (FOUSSÉNI DIAWARA)


  12 Juillet      0        Sport (2563),

   

Le Caire, 11 juil (APS) – Le manager général des Aigles du Mali,
Fousséni Diawara, loue la qualité des infrastructures égyptiennes qui
ont permis aux participants à la CAN 2019 de « bien jouer au ballon ».

« Comparée à la précédente édition en 2017, moi j’ai constaté qu’il y a
eu plus de beau jeu et cela, c’est grâce à la qualité des pelouses en
Egypte », a-t-il indiqué à l’APS.

« Il faut féliciter l’Egypte d’avoir réussi à mettre à la disposition
des équipes de telles pelouses », a indiqué l’ancien joueur de
Saint-Etienne (France), demi-finaliste de la CAN 2002 avec les Aigles
du Mali.

Selon lui, la Confédération africaine de football (CAF) « doit être
encore plus exigeante sur la qualité des pelouses pour relever la
qualité du jeu et mieux vendre le produit CAN ».

Aussi applaudit-il la qualité du jeu produit selon lui par des équipes
comme Madagascar, l’Afrique du Sud et l’Ouganda.

« On ne les attendait pas forcément à ce niveau, elles ont démontré de
telles qualités dans le jeu », s’enthousiasme l’ancien international,
affirmant s’attendre « à tout » lors de cette CAN 2019.

« Cette saison 2018-2019 est complètement folle, ça a commencé avec la
Ligue des champions avec les matchs qu’on a eus et ça s’est poursuivi
ici à la CAN avec des équipes que personne n’attendait, personne », a
indiqué le dirigeant malien.

« C’est la beauté du football », a-t-il conclu, estimant que tout est
ouvert dans cette édition 2019 de la Coupe d’Afrique des nations
(CAN).

Dans la même catégorie