NAN Rochas Foundation earmarks N1bn to tackle out of school children challenge AGP CHAN 2020/Préparation : La Guinée accueille le Maroc à Conakry AGP Guinée-Politique : Marche des Femmes infiltrée AGP Forum économique Russie/Afrique : La Guinée bien cotée AGP Guinée-Politique : Les acteurs sociopolitiques sommés de tenir un discours poli. MAP Colloque sur l’éducation sexuelle et reproductive au continent africain les 30 et 31 octobre à Rabat AIP Poutine ouvre le Sommet Russie-Afrique AIP Don de médicaments à l’hôpital général de Bingerville AIP Accord entre Poutine et Erdogan pour contrôler la frontière turco-syrienne AIP Le Premier ministre canadien Justin Trudeau rempile pour un second mandat

KOZAH / COUP D’ENVOI DES LUTTES INITIATIQUES « EVALA » EDITION 2019 : LE CANTON DE PYA DONNE LE TON DES PRELIMINAIRES SUR LE TERRAIN DE KAGNALA


  15 Juillet      0        Sport (2644),

   

Kara 15 juil. (ATOP) – Les luttes traditionnelles « Evala » en pays Kabiyè, édition 2019, dans la préfecture de la Kozah ont démarré, le samedi 13 juillet, par les préliminaires dans le canton de Pya
C’était en présence du chef de l’Etat Faure Gnassingbé entouré des membres du gouvernement, des cadres civiles et militaires de la préfecture de la Kozah, des autorités traditionnelles, des touristes venus vivre l’événement et des supporters des camps de Lao Haut et de Lao Bas.
Sur le terrain de l’EPP Kagnalada, les lutteurs de Lao Haut étaient face à ceux de Lao Bas. Au terme des empoignades, les lutteurs de Lao Haut étant plus habiles et endurants ont remporté la partie par 27 victoires contre 16. Chez les Ahoza (cadets des Evala), Lao Bas gagne par 16 victoires contre 14 pour Loa Haut.
Durant une semaine, les luttes dans la Kozah se dérouleront dans les douze cantons sur quatorze et à Agbande-Yaka dans la préfecture de Doufelgou.
Evala est un rite initiatique qui fait entrer les jeunes adolescents dans le rang des hommes adultes. C’est également une occasion de fêtes et de retrouvailles pour le peuple Kabiyè. Les jeunes «Evalou», comme ils se nomment, sont soumis à des rites initiatiques avec pour point d’orgue la lutte qui consiste à renverser son adversaire afin de faire la fierté de leurs parents et se faire une place de choix au sein de la société.
En marge des luttes traditionnelles, des activités culturelles sont organisées dans les différents cantons notamment des soirées, concerts, chants, danses, contes traditionnels et soirées théâtrales. Des sociétés telles que les téléphonies mobiles Togo cellulaire et Moov et bien d’autres saisissent l’occasion pour faire la promotion de leurs produits.
Les abords des lieux de lutte sont aussi des endroits privilégiés de vente de boisson locale « Tchoukoudou » fabriquée à base de sorgho et la viande du porc. Les petits commerçants ambulants sillonnent également pour vendre leurs articles divers.

Dans la même catégorie