MAP La République de Guinée ouvre un consulat général à Dakhla APS SAINT-LOUIS : PRÈS DE 43% DES POPULATIONS EN MILIEU RURAL N’ONT PAS ACCÈS À L’ÉNERGIE (DIRECTEUR ARD) MAP La ligne aérienne Casablanca-Pékin aura un impact positif sur le tourisme marocain (DG de l’ONMT) AIP Autonomisation : La FEDOCI forme et équipe des femmes de Dabou pour leur autonomisation AIP Des jeunes volontaires pour l’environnement se préparent pour la conférence des parties sur la convention de la biodiversité AIP Le conseil municipal de Grand Bassam adopte un budget primitif de 962,582 millions AIP Le ministre du Budget décline ses priorités 2020 pour la bonne tenue des finances publiques AIP Le CNDH invite les partis politiques à œuvrer à la stabilité AIP 55 récipiendaires de l’université des droits de l’homme reçoivent leurs parchemins AIP Plus d’une centaine de personnes enrôlées pour le renouvellement des cartes nationales d’identité à Biankouma

31 MILLIARDS MOBILISÉS POUR LES CENTRALES SOLAIRES DE KAÉL ET KAHONE


  19 Juillet      6        Economy (6505),

   

Dakar, 18 juil (APS) – Le Fonds souverain d’investissements
stratégiques (FONSIS) vient de boucler la mobilisation de 31 milliards
FCFA pour la construction des centrales solaires de Kaél et Kahone
d’une capacité totale de 60 MW, a appris l’APS.

Dans un communiqué, le FONSIS indique qu’après l’entrée au capital des
deux sociétés de projets Engie et Meridiam, un financement de 38
millions d’Euros (25 milliards FCFA environ) vient d’être signé avec
le consortium constitué de Proparco, la Société Financière
Internationale (SFI, Groupe de la Banque mondiale) et la Banque
Européenne d’Investissement (BEI).

Selon le communiqué, ‘’ces projets solaires, situés respectivement
dans les localités de Kaél (Diourbel) et Kahone (Kaolack), entrent
dans le cadre du programme Scaling Solar du groupe de la Banque
mondiale, dont l’objectif est de promouvoir les investissements dans
les énergies solaires’’.

‘’Ces centrales solaires contribuent directement à l’objectif du
Sénégal d’accroître à 21 % la part des énergies renouvelables dans son
mix énergétique et permettent à la SENELEC d’acheter le kilowattheure
à 25 francs ; prix le plus bas à ce jour en Afrique subsaharienne’’,
indique la même source.

Cité dans le communiqué, le Directeur général du FONSIS Papa Demba
Diallo a déclaré : ‘’Le FONSIS a été mandaté par l’Etat du Sénégal
pour faire le développement et co-investir avec les futurs
partenaires’’.

Selon lui, ’’c’est à ce titre que le Fonds a créé les sociétés de
projet et financé les études initiales avant d’ouvrir le capital aux
adjucataires finaux que sont les sociétés Engie et Meridiam constitués
en consortium, suite à un appel d’offres international piloté par la
Commission de Régulation du Secteur de l’Electricité (CRSE)’’.

‘’L’entrée dans le portefeuille du FONSIS de ces deux centrales dont
la construction va bientôt démarrer, rejoignant les centrales Senergy
et Ten Mérina déjà opérationnelles, démontre notre engagement dans le
développement du renouvelable’’, a ajouté M. Diallo.

Dans la même catégorie