ANP Le chef de l’État reçoit la Représentante du secrétaire général de L’ONU pour la Guinée Bissau APS MAGAL DE TOUBA : 703 INDIVIDUS ARRÊTÉS POUR DIVERSES INFRACTIONS (POLICE) APS A TOUBA, L’ACMU VULGARISE SES OFFRES APS ALIOUNE SARR ÉVOQUE DES PISTES DE RELANCE DU PÔLE SINE SALOUM ACAP Quatorze éléments armés appréhendés à Birao par la MINUSCA remis à la justice NAN World Food Day: Expert advocates increased funding of agric to create jobs NAN Buhari inaugurates 2020 Armed Forces Emblem with N10m donation ANP Le Niger se dote d’une loi réprimant les infractions relatives au commerce international des espèces de faune et de flore sauvages menacées d’extinction AIP De nombreux accidents dans les rues d’Issia liés à l’âge des conducteurs (Comité) Issia_Comité départemental de sécurité AIP La secrétaire d’État auprès du ministre de la Femme, de la Famille et de l’Enfant aux côtés des sinistrés de Grand-Bassam

Un ancien secrétaire général de la Fédération Botswanaise interdit à vie d’exercer toute activité liée au football (FIFA)


  22 Juillet      5        Sport (2563),

   

Rabat, 22/07/2019 (MAP)- La FIFA a annoncé mardi que l’ancien secrétaire général de la Fédération Botswanaise de Football, Mooketsi Kgotlele, a été interdit à vie d’exercer toute activité liée au football et devra s’acquitter d’une amende d’un montant de 50.000 francs suisses (environ 45.000 euros).

« La chambre de jugement de la Commission d’Éthique indépendante de la FIFA a reconnu M. Mooketsi Kgotlele, ancien secrétaire général de la Fédération Botswanaise de Football, coupable de violation du Code d’éthique pour avoir accepté des pots-de-vin dans le cadre de manipulations de matches internationaux », indique un communiqué de l’instance mondiale de footballl.

La procédure éthique, rappelle le communiqué, a été ouverte à l’encontre de Kgotlele le 6 septembre 2018 dans le sillage d’une vaste enquête portant sur des tentatives de manipulations de matches internationaux à des fins de paris par l’arrangeur de matches Wilson Raj Perumal.

Cette enquête de grande ampleur a été menée sur plusieurs années par la FIFA et ses services compétents, en étroite coopération avec les parties prenantes et autorités concernées, relève la même source.

Dans sa décision, la chambre de jugement « a établi que M. Kgotlele avait enfreint l’art. 12 (Corruption) de l’édition 2006 du Code d’éthique de la FIFA, et a ainsi prononcé à son encontre une interdiction à vie d’exercer toute activité liée au football (administrative, sportive ou autre) aux niveaux national et international », ajoute le communiqué.

Dans la même catégorie