Inforpress Directora Nacional da Educação destaca importância do “Selo de Qualidade em Educação” na melhoria da qualidade do ensino ANGOP UNESCO aponta Bienal de Luanda como reflexo da paz ANGOP Angolana vence prémio da ONU sobre terra ANGOP Trump encoraja ambiente de negócio atraente ANP Le pipeline international export du Niger-Bénin ANP Lancement mardi à Koulélé (Diffa) des travaux de construction du Pipeline Niger-Benin pour quelques 4 milliards de dollars US NAN NDLEA boss emerges 1st vice chairman of drug enforcement agencies in Africa ANP Le premier ministre et le patronnât pour la continuité du service des transports sur certains axes routiers dégradés ANP La grande muraille ou le « Garou » à la chinoise MAP Biennale de Luanda : L’Angola ouvre ses bras à la paix et accueille la première édition du Forum panafricain pour la culture de la paix

Côte d’Ivoire/ Abinan dévoile les actions concrètes du gouvernement dans la lutte contre le travail des enfants


  25 Juillet      0        Job (526),

   

Abidjan, 25 juil (AIP)- Le ministre de l’Emploi et de la Protection sociale, Pascal Kouakou Abinan, a dévoilé, mercredi, à Abidjan, les actions concrètes posées par le gouvernement ivoirien dans la lutte contre le travail des enfants, lors de la célébration de la Journée mondiale de la lutte contre le travail des enfants (JMTE 2019).

Selon lui, cette volonté politique est manifeste à travers un cadre juridique pertinent et la mise en œuvre de politiques et de programmations d’éducation, de formation et de protection sociale et le fort engagement de la Première Dame de Côte d’Ivoire, Mme Dominique Ouattara.

Il s’agit, a détaillé le ministre Abinan entre autres, l’accès à un travail décent aux adolescents qui ont atteint l’âge minimum d’admission à l’emploi, la réduction de la vulnérabilité socio-économique des familles et des communautés, la protection et l’assistance des personnes victimes des pires formes de travail.

Cette célébration s’est déroulée autour du thème, « La seule chose qu’un enfant devrait faire travailler est son imagination ».

M. Abinan a précisé que ce thème d’actualité appelle à une action visant à développer l’esprit de créativité chez l’enfant, à mettre fin au travail des enfants sous toutes ses formes d’ici à 2025 comme le prescrit la cible 8.7 des Objectifs de développement durable (ODD) et à promouvoir l’épanouissement total de l’enfant.

«Ce thème nous interpelle sur la nécessité de promouvoir les droits de l’enfant, en particulier ses droits à la liberté d’expression, d’association, de pensée et de conscience. Mais aussi ses droits à la protection contre les abus, les mauvais traitements et le travail dangereux des enfants. Enfin, ces droits aux loisirs, aux activités créatives et culturelles, à l’éducation », a-t-il préconisé .

Il a déploré le fait qu’en dépit des actions, force est de constater que de nombreux enfants continuent à être victimes de traite, d’exploitation et de travail des enfants en Côte d’Ivoire. Car, selon les données de l’enquête par indicateurs multiples de 2016, environ 4 sur 10 enfants dont l’âge varie de 5 à 17 ans sont astreints au travail des enfants en Côte d’Ivoire.

Au nom de la Première Dame, la conseillère Chantal Poaty, après avoir égrené les progrès accomplis par le Comité national de surveillance (CNS) et leurs partenaires, a réitéré l’engagement de Mme Dominique Ouattara à poursuivre la lutte  contre le travail et la traite des enfants.

Au regard des avancées dans la lutte contre la traite des enfants en Côte d’Ivoire, Dramane Haidara, le représentant-résidant  de l’Organisation internationale du Travail (OIT) s’est réjoui du fait que la Côte d’Ivoire montre au monde entier son engagement sans faille à lutter contre le fléau.

Dans la même catégorie