STP-Press São Tomé e Príncipe lamenta e pede desculpas por vandalismo nas instalações da embaixada de Portugal STP São Tomé e Príncipe e Guiné-Equatorial assinam acordo de empréstimo de 1, 6 milhões de dólares MAP Le Mali salue hautement l’importance qu’accorde le Maroc à la formation des étudiants maliens AGP Marathon du Gabon-2019 : 17 milles places disponibles cette année AGP Marathon du Gabon-2019 : 17 milles places disponibles cette année APS MAMADOU TALLA VEUT PROMOUVOIR UNE « ÉCOLE DE LA RÉPUBLIQUE » ET DE LA « RÉUSSITE » APS MAMADOU TALLA VEUT PROMOUVOIR UNE « ÉCOLE DE LA RÉPUBLIQUE » ET DE LA « RÉUSSITE » APS L’UNAPAD, UNE NOUVELLE STRUCTURE DÉDIÉE AU SECTEUR AGROPASTORAL APS L’UNAPAD, UNE NOUVELLE STRUCTURE DÉDIÉE AU SECTEUR AGROPASTORAL APS OBLIGATIONS ASSIMILABLES DU TRÉSOR : LE SÉNÉGAL RÉCOLTE 55 MILLIARDS

Côte d’Ivoire/ Présentation de la ministre Anne ouloto, invitée de « La Tribune de l’AIP »


  25 Juillet      10        Politics (5623),

   

Abidjan, 25 juil (AIP)- Ministre de l’Assainissement et de la Salubrité, Anne Désirée Ouloto, est l’invitée, vendredi, du 13ème numéro de  « La Tribune de l’AIP ». Parcours d’une femme de conviction, d’une militante résolument engagée pour la cause du bien-être de ses concitoyens et, qui fonde son engagement en politique.

La jeune Anne foule l’instruction occidentale à l’école Nôtre Dame du Plateau où elle va faire  tout son cycle primaire.  Elle entame le cycle secondaire à Bouaké en 1976, où ses parents sont affectés. La jeune fille fréquente alors le Petit Bahut (Collège Moderne de jeunes filles), puis le grand bahut (Lycée de jeunes filles), et obtient le baccalauréat littéraire en 1985.

Elle s’inscrit alors à la Faculté de droit à l’Université de Cocody, mais va très tôt, avec la crise universitaire de 1990, suspendre ses études pour embrasser une carrière d’enseignante du primaire. Anne Oulotto va ainsi  transmettre le savoir à l’école Nôtre Dame de la paix du Plateau, jusqu’en 1996, avant d’aller reprendre ses études supérieurs et décrocher un diplôme en Management et Gestion des Entreprises, Option Négociation et Gestion de litiges.

A partir de 2000, elle intègre l’Autorité nationale de régulation du secteur de l’électricité (ANARE), où elle travaille jusqu’en 2005 en qualité d’assistante de direction du directeur juridique, puis du président du conseil d’administration.

En 2006, ses qualités de militante engagée, loyale et déterminée, lui valent son entrée au Cabinet du ministère de l’Enseignement supérieur et de la Recherche scientifique, tenu alors par le ministre Cissé Bacongo. Elle y occupe d’abord les fonctions de chargée d’études, chargée de la politique du genre en milieu Universitaire. En 2007, elle est promue Chef de Cabinet, poste qu’elle va occuper jusqu’à l’avènement de la crise poste électorale de novembre 2010.

En mai 2010, Anne Désirée Ouloto est nommée ministre de la Salubrité Urbaine, poste qu’elle occupe jusqu’à novembre 2012. Elle est depuis cette date présente de façon discontinue au gouvernement où elle va également occuper le portefeuille  de la Solidarité, de la Famille, de la Femme et de l’Enfant (2012-2016), avant de reprendre les rennes du département de la Salubrité Urbaine et de l’Assainissement (janvier 2016-janvier 2017). De janvier 2017 à juillet 2018 elle est nommée ministre de la Salubrité, de l’Environnement et du Développement Durable et Porte-Parole Adjoint du Gouvernement. Anne désirée Ouloto est ministre de l’Assainissement et de la Salubrité depuis juillet 2018.

Concernant la politique, son parcours commence dès la classe de 3ème où elle se fait élire présidente du Mouvement des élèves et étudiants de Côte d’Ivoire (MEECI) au collège moderne de jeunes filles à Bouaké. C’est en cette qualité qu’elle représente en 1981 son établissement, au Congrès national de MEECI, à Yamoussoukro. En 1994, à la création du Rassemblement des républicains (RDR), elle épouse les idéaux portés par ce parti et  s’engage dès cet instant.

Ainsi commence son histoire avec le RDR où elle va occuper de nombreux postes de responsabilités. Elle a été Secrétaire nationale chargée de la solidarité de 2006 à 2011. Et, porte-parole principale du candidat RDR, Alassane Ouattara en 2010. Députée de Toulepleu de 2011 à 2016, Mme Ouloto a été secrétaire générale déléguée chargée de la vulgarisation des actions du gouvernement et chargée des régions du Guemon et du Cavally.

Membre fondateur du RHDP (Parti Unifié), à l’Assemblée générale constitutive de juillet 2018, elle est présidente du Conseil régional du Cavally. Egalement membre du Directoire et du Conseil national du RHDP, directeur exécutif Adjoint du RHDP chargé des relations extérieures et coordonnateur général du RHDP en charge du Cavally.

Dans la même catégorie