MAP RDC/coronavirus: appui de l’Allemagne pour lutter contre la pandémie APS VERS UNE LEVÉE DES RESTRICTIONS DANS LE SECTEUR DES TRANSPORTS ’’SELON DES MODALITÉS’’ MAP Sénégal/Transport : les restrictions seront levées « selon des modalités à convenir » MAP Sénégal : Vers la reprise des vols intérieurs AIP COVID 19: 86 nouveaux cas confirmés et deux décès en Côte d’Ivoire AIP Côte d’Ivoire-AIP/ Des jeunes en colère, obstruent la voie Abidjan-Alépé MAP Guinée/coronavirus: 70 millions USD de la BM MAP Niger: 24 millions € de l’Allemagne pour la lutte contre l’insécurité alimentaire MAP Burkina: nouveau plan de riposte au covid-19 MAP Le devenir de l’Afrique post-Covid-19 en débat (Visioconférence)

Clôture à Bangui d’une session de formation des arbitres d’élite de football


  26 Juillet      9        Sport (3396),

   

Bangui, 25 juil. (ACAP) – Le chargé de mission en matière des sports au ministère de la Promotion de la Jeunesse et du Développement des sports, Anthime Goumba, a exhorté les arbitres de football à mettre en application les nouvelles compétences qui font d’eux des artisans de développement de cette discipline, à la clôture d’une session de formation des arbitres de haut niveau, jeudi à Bangui.

Organisé par la fédération centrafricaine de football (FCF) avec le concours technique et financier de la fédération internationale de football association (FIFA), ce stage de formation de quatre jours a permis aux 15 arbitres retenus après un test impliquant 24 concurrents d’être édifiés sur les nouvelles lois du jeu telles ques les aspects techniques, les anticipations sur les situations de jeu, le mouvement de l’arbitre et sa position et les exercices pratique sur le terrain.

Le chargé de mission Antime Goumba  a demandé aux participants de s’impliquer sans réserve dans toutes les actions de développement  du football.  « Non seulement l’avenir  du football centrafricain dépendra de leur niveau d’engagement, mais surtout les jeunes pratiquants de cette discipline les observent », a-t-il souligné.

L’arbitre Lorraine Bassala s’est réjouie de cette formation et a promis de mettre en application toutes les nouvelles normes acquises sur le terrain de jeu pour l’épanouissement du football centrafricain, tout en invitant à ses  consœurs à s’intéresser au métier d’arbitrage.

Il convient de noter que cette session de renforcement des capacités, encadrée par des experts de la FIFA venus du Cameroun et de la Côte d’Ivoire, a démarré ses travaux le 22 juillet dernier.

Dans la même catégorie