ANP La Banque Mondiale accorde au Niger un appui budgétaire de 150 milliards de francs CFA AIP La communauté artistique de Côte d’Ivoire rend hommage à Gon Coulibaly AIP Côte d’Ivoire-AIP/ COVID-19 : Une société minière offre une 3ème tranche de dons aux populations de Hiré AIP Cote d’Ivoire-AIP/ COVID-19: 49 nouveaux cas et 269 guéris le 11 août 2020 (Ministère) GNA COVID-19: UNFPA donates to reduce risks of frontline health workers GNA First degree is a minimum qualification for teaching at Basic Schools-Minister GNA First degree is a minimum qualification for teaching at Basic Schools-Minister GNA Family inability to pay for education shouldn’t deny child’s access-Minister GNA First Lady supports Ga Mashie Homowo festival GNA COVID-19 and Koku the undertaker

LE COLLECTIF DES FEMMES PARLEMENTAIRES AU CHEVET DES SOS VILLAGES


  31 Juillet      16        Society (18520),

   

Ziguinchor, 31 Juil (APS) – Le Collectif des femmes parlementaires du Sénégal a entamé mercredi à Ziguinchor (sud) une tournée de soutien et de solidarité aux cinq SOS villages d’enfants du Sénégal pour une meilleure prise en charge de la problématique des enfants ayant totalement ou partiellement perdu la tutelle parentale, a déclaré la vice-présidente de l’Assemblée nationale, Awa Gueye.

’’Ziguinchor est la première étape de cette tournée de solidarité en faveur des cinq SOS villages d’enfants du Sénégal. Nous allons doter au moins d’une enveloppe d’un million de francs CFA aux SOS villages d’enfants de Ziguinchor, Kaolack, Tambacounda et Louga et une autre enveloppe de deux millions FCFA au villa SOS de Dakar’’, a expliqué Awa Gueye.

Elle s’exprimait en marge d’une cérémonie de remise symbolique de l’enveloppe dédiée à SOS village d’enfants de Ziguinchor, en présence d’autres femmes parlementaires dont Ramatoulaye Diatta et la députée de Ndeye Fatou Guissé.

‘’Cet appui va permette une meilleure prise en charge de qualité des enfants ayant perdu la tutelle parentale et ceux risquant de la perdre (…) parce que les SOS villages vivent souvent de dons, de legs et de parrainage’’, s’est réjoui François Diatta, directeur de SOS village d’enfants de Ziguinchor.

Au-delà de ce geste, le Collectif des femmes parlementaires compte ‘’prêter une oreille attentive, au cours de leur tournée, aux autorités administratives et locales en vue d’élaborer un meilleur plaidoyer à l’Assemblée nationale’’.

La vice-présidente de l’Assemblée nationale a, par ailleurs, annoncé le projet de loi sur le Code de l’enfant qui est ‘’en phase de finalisation’’.

‘’Dès les prochaines sessions de l’Assemblée nationale, nous allons prendre langue avec le ministre en charge de la Protection de l’enfance en vue de procéder à l’adoption du projet de loi sur le Code de l’enfant’’, a assuré Awa Gueye.

Dans la même catégorie