AIP Macky Sall et Le Drian aux obsèques de Gon Coulibaly à Abidjan AIP Des honneurs militaires rendus au Premier ministre Gon Coulibaly AIP La démocratie est compatible avec la culture africaine (Universitaire) AIP Interview/ Le déconfinement du Grand Abidjan, un « soulagement » pour UTB qui reprend du service en respectant les mesures de lutte contre le Covid-19 (Directeur d’exploitation) AIP Examens scolaires : comment les candidats malades sont sauvés par le corps médical (reportage) AIP Les jeunes de Korhogo rendent hommage au Premier ministre Amadou Gon Coulibaly AIP Covid-19 : Les musulmans sunnites appellent les populations au strict respect des mesures barrières AIP Covid-19: La levée de l’isolement du grand Abidjan n’exclut pas le maintien des contrôles (Police) AIP Le nombre d’infectés de COVID-19 s’élève à 13 037 avec 165 nouveaux cas AIP Alliance interethnique : Les Kôyaka de Séguéla réclament la dépouille du Premier ministre Amadou Gon Coulibaly

Revue de la presse quotidienne internationale africaine (RPQI-Afrique)


  2 Août      1       

   

Rabat, 02/08/2019 (MAP) -La presse africaine parue vendredi s’intéresse à plusieurs sujets d’actualité, notamment le dialogue politique au Sénégal, les élections en Ethiopie, la coopération entre le Rwanda et la Banque mondiale et les finances publiques au Gabon.

Au Sénégal, +Le Soleil+ rapporte qu’à l’issue de la rencontre sur le dialogue politique tenue hier, deux documents sur trois ont été validés, notant qu’il s’agit du compte-rendu de la dernière réunion de ce mardi et du timing prévu pour les différents objectifs spécifiques (treize au total) à examiner.

Le troisième document qui n’a pas été validé, porte sur la compilation des dysfonctionnements notés sur le processus électoral ainsi que sur le fichier qui va permettre l’élaboration des termes de références, poursuit le journal.

Sur un autre registre, la publication indique qu’il ressort du rapport du conseil national de régulation de l’audiovisuel (CNRA) sur la présidentielle de février 2019 que les médias ont joué un « rôle déterminant » durant ce rendez-vous républicain.

Son confrère +Les Echos+ écrit que le rouleau compresseur de la vaste traque aux auteurs de la tentative de vol à main armée du bureau de « poste Finance », survenu la nuit du jeudi 25 au vendredi 26 juillet dernier, commence à faire mouche.

L’opération a en effet abouti à l’interpellation de douze individus, dont des femmes pour nécessités d’enquête préliminaire et l’arrestation de sept personnes (toutes de nationalités sénégalaise), ayant participé activement au braquage raté de l’établissement financier qui a viré au meurtre par arme à feu d’un commandant de brigade de la localité, précise le journal.

Au Ghana, +Daily Graphic+ rapporte que le gouvernement a suspendu l’accord de concession conclu avec la société power distribution services (PDS) avec effet immédiat, notant que cette décision fait suite à la détection d’infractions fondamentales et substantielles à l’obligation qui incombe à PDS de fournir des garanties de paiement.

« Les garanties à la demande sont des conditions préalables essentielles pour la location d’actifs au 1er mars 2019 afin de sécuriser les actifs transférés au concessionnaire », indique le quotidien, notant que le gouvernement mène actuellement une enquête approfondie sur cette affaire, dont l’issue déterminera le prochain plan d’action.

Son confrère, +Ghanaian Times+ indique que la présidente de la Chambre des représentants des États-Unis, Nancy Pelosi, a prononcé devant le parlement du Ghana un discours chargé d’émotions à l’occasion du 400e anniversaire de l’arrivée des premiers Africains réduits en esclavage en Amérique.

Mme Pelosi a rendu hommage à la contribution apportée par les Afro-Américains aux États-Unis et a déclaré que la lutte du Ghana pour l’indépendance avait été une inspiration pour le mouvement pour les droits civiques dirigé par Martin Luther King et d’autres.

En Ethiopie, le groupe médiatique +FANA BC+ revient sur les déclarations du Premier ministre Abiy Ahmed qui a réaffirmé que le gouvernement est déterminé à organiser les élections à la date prévue, notant qu’il est dans l’intérêt du Front démocratique révolutionnaire du peuple éthiopien (EPRDF), coalition au pouvoir, à ce que les élections se déroulent comme prévu».

Au registre des droits de l’Homme, le média éthiopien souligne que le Premier ministre a rejeté toutes les allégations de retour en arrière en matière de respect des droits de l’Homme.

Au sujet des informations selon « lesquelles le gouvernement aurait utilisé les incidents du 22 juin (coup d’Etat dans l’Etat régional d’Amhara) pour faire taire les voix, le Premier ministre a déclaré qu’un gouvernement qui débloque des sites Web et des médias et libère des prisonniers n’a aucun intérêt à faire taire les voix», écrit +FANA BC+.

Au Rwanda, le quotidien +The New Times+ rapporte que le gouvernement rwandais et la Banque Mondiale (BM) ont signé, jeudi à Kigali, un accord de prêt de 200 millions de dollars US pour le financement d’un projet national d’éducation dans le pays est-africain.

Le journal souligne que ce financement permettra, entre autres, de construire plus de 1100 salles de classe et d’intensifier les interventions du gouvernement visant l’amélioration de la qualité de l’éducation.

Citant le ministre rwandais des Finances et de la Planification économique, le média note que « cet accord de prêt vise à appuyer la vision du Rwanda pour un meilleur système d’éducation, dont l’objectif principal est de rapprocher l’école des élèves et renforcer la capacité institutionnelle de soutien à l’enseignement et à l’apprentissage ».

En sport, le journal électronique +RNA+ indique que le complexe sportif Kigali Arena, fraichement inauguré dans la capitale rwandaise, a été choisi pour accueillir les demi-finales et la finale inaugurale de la première édition de la Ligue africaine de basket (BAL), qui se déroulera de janvier à mars 2020.

La compétition réunira 12 équipes du continent qui seront issues des éliminatoires en 2019, précise le média, notant que Neuf pays dont le Maroc, le Sénégal ou encore l’Afrique du Sud vont accueillir les matches du tournoi.

Et d’ajouter que la compétition se fera avec un système éliminatoire géré par la Fédération internationale de basket-ball et une phase finale qui sera organisée sur la base des normes NBA.

Au Kenya, les principaux quotidiens rapportent vendredi qu’un homme politique a été arrêté jeudi par la police en possession de plus de 100 millions de shillings (1 million de dollars environ) de faux billets en devises.

L’ancien candidat du Parlement de Webuye West a été saisi par la police à Eldoret avec de fausses devises locales et étrangères, selon les médias ocaux qui précisent que les faux billets (shillings kényans, dollars et euros) ont été saisis dans une maison qui appartiendrait au mis en cause à Elgon View Estate.

Les policiers ont effectué une descente dans la maison du suspect après qu’une femme eut déposé une plainte affirmant que le politicien l’avait escroquée de 600 000 Ksh (600 dollars).

Le 19 juillet 2019, rappellent les médias kényans, des détectives de la Direction des investigations criminelles (DCI) avaient arrêté à Nairobi trois suspects en possession de faux billets d’un montant d’un milliard de dollars.

Au Gabon, +l’Union+ écrit sous le titre « Finances publiques : plan d’action » que le conseil des ministres présidé hier par le président gabonais Ali Bongo Ondimba a donné lieu, entre autres décisions, à l’approbation du plan d’action proposé par le ministre de l’Economie dans le cadre de la poursuite des efforts budgétaires pour une orthodoxie des finances publiques.

Et d’ajouter que ce plan s’articule autour de quatre grands leviers, à savoir la poursuite des efforts sur la masse salariale, l’audit et le reprofilage de la dette, la redynamisation et l’optimisation de la collecte des recettes et la valorisation des actifs publics.

En politique, la publication revient sur l’exclusion de l’ancien ministre et député Ali Akar Onanga Y’Obegue du Parti démocratique gabonais (PDG, au pouvoir), notant que c’est le président de la commission permanente de discipline du PDG Guy-Benjamin Ndounou qui a prononcé la sentence.

Pour le média, l’ex-ministre et membre du bureau politique paie ses déclarations sur sa page Facebook dans lesquelles il tend, selon le parti, à semer de façon insidieuse la confusion et la discorde dans les esprits des militants du PDG.

Revue de la presse quotidienne internationale africaine (RPQI-Afrique)


  2 Août      0       

   

Rabat, 02/08/2019 (MAP) -La presse africaine parue vendredi s’intéresse à plusieurs sujets d’actualité, notamment le dialogue politique au Sénégal, les élections en Ethiopie, la coopération entre le Rwanda et la Banque mondiale et les finances publiques au Gabon.

Au Sénégal, +Le Soleil+ rapporte qu’à l’issue de la rencontre sur le dialogue politique tenue hier, deux documents sur trois ont été validés, notant qu’il s’agit du compte-rendu de la dernière réunion de ce mardi et du timing prévu pour les différents objectifs spécifiques (treize au total) à examiner.

Le troisième document qui n’a pas été validé, porte sur la compilation des dysfonctionnements notés sur le processus électoral ainsi que sur le fichier qui va permettre l’élaboration des termes de références, poursuit le journal.

Sur un autre registre, la publication indique qu’il ressort du rapport du conseil national de régulation de l’audiovisuel (CNRA) sur la présidentielle de février 2019 que les médias ont joué un « rôle déterminant » durant ce rendez-vous républicain.

Son confrère +Les Echos+ écrit que le rouleau compresseur de la vaste traque aux auteurs de la tentative de vol à main armée du bureau de « poste Finance », survenu la nuit du jeudi 25 au vendredi 26 juillet dernier, commence à faire mouche.

L’opération a en effet abouti à l’interpellation de douze individus, dont des femmes pour nécessités d’enquête préliminaire et l’arrestation de sept personnes (toutes de nationalités sénégalaise), ayant participé activement au braquage raté de l’établissement financier qui a viré au meurtre par arme à feu d’un commandant de brigade de la localité, précise le journal.

Au Ghana, +Daily Graphic+ rapporte que le gouvernement a suspendu l’accord de concession conclu avec la société power distribution services (PDS) avec effet immédiat, notant que cette décision fait suite à la détection d’infractions fondamentales et substantielles à l’obligation qui incombe à PDS de fournir des garanties de paiement.

« Les garanties à la demande sont des conditions préalables essentielles pour la location d’actifs au 1er mars 2019 afin de sécuriser les actifs transférés au concessionnaire », indique le quotidien, notant que le gouvernement mène actuellement une enquête approfondie sur cette affaire, dont l’issue déterminera le prochain plan d’action.

Son confrère, +Ghanaian Times+ indique que la présidente de la Chambre des représentants des États-Unis, Nancy Pelosi, a prononcé devant le parlement du Ghana un discours chargé d’émotions à l’occasion du 400e anniversaire de l’arrivée des premiers Africains réduits en esclavage en Amérique.

Mme Pelosi a rendu hommage à la contribution apportée par les Afro-Américains aux États-Unis et a déclaré que la lutte du Ghana pour l’indépendance avait été une inspiration pour le mouvement pour les droits civiques dirigé par Martin Luther King et d’autres.

En Ethiopie, le groupe médiatique +FANA BC+ revient sur les déclarations du Premier ministre Abiy Ahmed qui a réaffirmé que le gouvernement est déterminé à organiser les élections à la date prévue, notant qu’il est dans l’intérêt du Front démocratique révolutionnaire du peuple éthiopien (EPRDF), coalition au pouvoir, à ce que les élections se déroulent comme prévu».

Au registre des droits de l’Homme, le média éthiopien souligne que le Premier ministre a rejeté toutes les allégations de retour en arrière en matière de respect des droits de l’Homme.

Au sujet des informations selon « lesquelles le gouvernement aurait utilisé les incidents du 22 juin (coup d’Etat dans l’Etat régional d’Amhara) pour faire taire les voix, le Premier ministre a déclaré qu’un gouvernement qui débloque des sites Web et des médias et libère des prisonniers n’a aucun intérêt à faire taire les voix», écrit +FANA BC+.

Au Rwanda, le quotidien +The New Times+ rapporte que le gouvernement rwandais et la Banque Mondiale (BM) ont signé, jeudi à Kigali, un accord de prêt de 200 millions de dollars US pour le financement d’un projet national d’éducation dans le pays est-africain.

Le journal souligne que ce financement permettra, entre autres, de construire plus de 1100 salles de classe et d’intensifier les interventions du gouvernement visant l’amélioration de la qualité de l’éducation.

Citant le ministre rwandais des Finances et de la Planification économique, le média note que « cet accord de prêt vise à appuyer la vision du Rwanda pour un meilleur système d’éducation, dont l’objectif principal est de rapprocher l’école des élèves et renforcer la capacité institutionnelle de soutien à l’enseignement et à l’apprentissage ».

En sport, le journal électronique +RNA+ indique que le complexe sportif Kigali Arena, fraichement inauguré dans la capitale rwandaise, a été choisi pour accueillir les demi-finales et la finale inaugurale de la première édition de la Ligue africaine de basket (BAL), qui se déroulera de janvier à mars 2020.

La compétition réunira 12 équipes du continent qui seront issues des éliminatoires en 2019, précise le média, notant que Neuf pays dont le Maroc, le Sénégal ou encore l’Afrique du Sud vont accueillir les matches du tournoi.

Et d’ajouter que la compétition se fera avec un système éliminatoire géré par la Fédération internationale de basket-ball et une phase finale qui sera organisée sur la base des normes NBA.

Au Kenya, les principaux quotidiens rapportent vendredi qu’un homme politique a été arrêté jeudi par la police en possession de plus de 100 millions de shillings (1 million de dollars environ) de faux billets en devises.

L’ancien candidat du Parlement de Webuye West a été saisi par la police à Eldoret avec de fausses devises locales et étrangères, selon les médias ocaux qui précisent que les faux billets (shillings kényans, dollars et euros) ont été saisis dans une maison qui appartiendrait au mis en cause à Elgon View Estate.

Les policiers ont effectué une descente dans la maison du suspect après qu’une femme eut déposé une plainte affirmant que le politicien l’avait escroquée de 600 000 Ksh (600 dollars).

Le 19 juillet 2019, rappellent les médias kényans, des détectives de la Direction des investigations criminelles (DCI) avaient arrêté à Nairobi trois suspects en possession de faux billets d’un montant d’un milliard de dollars.

Au Gabon, +l’Union+ écrit sous le titre « Finances publiques : plan d’action » que le conseil des ministres présidé hier par le président gabonais Ali Bongo Ondimba a donné lieu, entre autres décisions, à l’approbation du plan d’action proposé par le ministre de l’Economie dans le cadre de la poursuite des efforts budgétaires pour une orthodoxie des finances publiques.

Et d’ajouter que ce plan s’articule autour de quatre grands leviers, à savoir la poursuite des efforts sur la masse salariale, l’audit et le reprofilage de la dette, la redynamisation et l’optimisation de la collecte des recettes et la valorisation des actifs publics.

En politique, la publication revient sur l’exclusion de l’ancien ministre et député Ali Akar Onanga Y’Obegue du Parti démocratique gabonais (PDG, au pouvoir), notant que c’est le président de la commission permanente de discipline du PDG Guy-Benjamin Ndounou qui a prononcé la sentence.

Pour le média, l’ex-ministre et membre du bureau politique paie ses déclarations sur sa page Facebook dans lesquelles il tend, selon le parti, à semer de façon insidieuse la confusion et la discorde dans les esprits des militants du PDG.

Dans la même catégorie