AIP Covid-19 : Lancement d’une opération de désinfection des marchés de Yamoussoukro AIP Un taxi ville prend feu en pleine circulation à Grand-Bassam AIP COVID-19: Les taxis de Dabou crient leur désolation face au ralentissement des activités AIP Covid-19: Les populations invitées à mettre à jour les carnets de vaccination des animaux de compagnie AIP Covid-19: L’implication de tous souhaitée pour réduire les cas de contamination AIP Covid-19: Les dons du gouvernement et des cadres du RHDP du Tonkpi présentés à Biankouma AIP Covid-19: Une opération de désinfection de 42 marchés de Yopougon lancée AIP Covid-19: Le marché de Yopougon Sicogi aseptisé AIP Covid-19: Des kits de protection offerts au lycée moderne et à la DRENET de Bouna AIP COVID-19: Le préfet de Niakara appelle les populations à la solidarité

Bulletin de l’écologie de l’Afrique


  5 Août      2        Environment (1446),

   

Rabat, 05/08/2019 (MAP) – Voici le bulletin de l’écologie de l’Afrique pour la journée du lundi 05 août:

Sénégal :

— Le Groupe de travail pluridisciplinaire (GTP), composé de différentes structures intervenant dans le suivi de la campagne agricole, a émis vendredi, plusieurs recommandations pour une meilleure adaptation à l’installation tardive et déficitaire de la pluviométrie dans le pays et en perspective de la prochaine décade.

« C’était un début un peu difficile mais lors de cette décade, depuis le 24 juillet, il y a eu une installation des premières pluies effective dans plusieurs localités du pays avec des quantités supérieures à 50 mm », a indiqué Diabel Ndiaye, agrométéorologue, point focal du groupe de travail interdisciplinaire.

Il intervenait au cours d’une réunion élargie du GTP dont le but est de faire « le tour d’horizon de la situation décadaire, c’est à dire du point de vue pluridisciplinaire ».

— Le mouvement national des scouts du Sénégal a promis de planter plus de 2000 rôniers et ‘’nébédaay’’ (Moringa) dans la commune de Joal-Fadiouth (Mbour, ouest), à partir de dimanche dernier.

« Notre contribution au festival de Joal-Fadiouth va constituer, entre autres, à nettoyer toute la commune et à planter dans chaque maison un plant de nébédaay ou de rônier », a annoncé, vendredi, Serge Georges Badji à l’occasion de leur camp de vacances, un évèment qui coïncide avec la journée internationale du scoutisme sénégalais et de la journée nationale de l’arbre.

Des scouts venus de France prennent part à ce camp de vacances qui se tient dans le département de Mbour, avec plusieurs activités au menu.

Le reboisement entre dans le cadre des festivités marquant la deuxième édition du festival ‘’Khémaane diom fa Faajut’’ (développer Fadiouth, en sérère) dont le thème est : ’’Ville verte, sportive, créatrice et numérique’’.

Mali:

La capitale malienne Bamako produit quotidiennement 1.543 tonnes de déchets solides dont seuls 30% sont évacués à cause notamment d’une absence de décharge finale, a affirmé son maire , Adama Sangaré, cité par des médias locaux.

A ces déchets solides s’ajoutent plus de 10.000 m3 de déchets liquides qui sont déversés sur des sites non appropriés contribuant ainsi à la dégradation de la nappe phréatique et de la qualité de l’air, a-t-il ajouté.

Adama Sangaré s’exprimait dans le cadre d’échanges en vue de la mise en œuvre du « projet intégré de gestion durable des déchets» qui, en plus du Mali, s’étend à cinq autres pays ouest africains que sont le Bénin, le Burkina Faso, le Niger, le Sénégal et le Togo.

Financé par la Banque ouest-africaine de Développement (BOAD) à hauteur de 53 milliards de francs cfa, le projet vise à transformer les déchets en ressources (gaz, compost, électricité) dont ont besoin les populations.

Dans la même catégorie