AIP COVID-19: Des dons de Marcel Amon Tanoh à des structures d’Aboisso AIP COVID-19 : Les sages-femmes et maïeuticiens rassurent de la présence « effective » à leurs postes AIP Opposition à la livraison de médicaments à l’hôpital général de Bangolo : la Nouvelle PSP rassure les populations AIP Covid-19: désinfection des locaux de l’AIP, jeudi AIP Un premier cas du COVID-19 confirmé à Bouaflé AIP COVID-19 : Le FOSCAO condamne les violences dans le centre d’accueil de Yopougon GNA COVID-19: Wilmar Africa supports government’s campaign with GHC1 million GNA Sekondi Central Prison appeals for fumigation materials GNA Drivers swerve COVID-19 security barricade GNA Suspect escapes from police custody in Sunyani

Bulletin quotidien d’informations économiques africaines


  5 Août      2       

   

Rabat, 05/08/2019 (MAP)- Voici le bulletin d’informations économiques africaines pour la journée du lundi 05 août:

Sénégal-Finances-Comptabilité

Le Directeur général de la comptabilité publique et du trésor a souligné l’importance des contrôleurs du trésor dans la chaîne des responsabilités de la DGCPT.

Cheikh Tidiane Diop présidait, samedi, les travaux de l’assemblée générale ordinaire de l’Amicale des contrôleurs du trésor.

Cette rencontre a eu pour thème : « La mise en œuvre de la réforme des finances publiques en 2020 : quel rôle pour les contrôleurs du trésor ? ».

Cheikh Tidiane Diop a salué « un thème très important » au regard des nouvelles directives de l’Union économique et monétaire ouest-africaine (UEMOA), qui ne seront pas sans incidence sur l’organisation et les procédures de DGCPT.

« Aujourd’hui, la mise en œuvre des nouvelles directives de l’UEMOA est devenue irréversible après la phase de transposition. Et le président de la République a décidé du basculement en 2020 », a souligné Cheikh Tidiane Diop.

+++++

Mali-mines

Le groupe Resolute Mining a dépassé ses objectifs de production d’or au Mali pour le compte de l’exercice 2018-19 terminé en juin dernier, selon des médias locaux.

La compagnie opérant au Mali et en Australie, a rapporté une production annuelle de 305 436 onces d’or, soit 5 436 onces de plus que les 300 000 onces prévues.

Dans le même temps, le coût global de production de l’once d’or, attendu à 960 dollars n’était que de 924 dollars.

« Dépasser les prévisions de production et surpasser les prévisions de coûts pour l’année se terminant en juin, est un résultat exceptionnel au cours d’une période de développement important pour notre entreprise», a déclaré le DG John Welborn.

+++++

Kenya-Economie

La récente arrestation du ministre des Finances Henry Rotich pour fraude et détournement de fonds présumés a nui à la première émission d’euro-obligations émise par le Kenya en 2014, les rendements ayant encore chuté de 0,7%.

Le bulletin hebdomadaire de la Banque centrale du Kenya indique que les rendements des obligations euro au Kenya à 10 ans s’établissaient à 5,2% la semaine dernière, en raison de la méfiance des investisseurs étrangers et de la demande accrue de titres à revenu fixe des marchés émergents.

Les États-Unis ont suspendu leur cycle de trois ans de resserrement de leur politique monétaire, après avoir abaissé le taux de la Fed en juillet pour la première fois depuis 2008 à une fourchette de 2% – 2,25%, ce qui a généré des rendements à partir de titres à revenu fixe plus attirant.

L’Eurobond du Kenya affiche une tendance à la baisse, passant d’un sommet de 7,5% le 10 janvier à son niveau actuel de 5,2%, derrière celui du Ghana et de l’Angola.

La faible performance de la dette du Kenya sur la scène internationale empêche le pays d’obtenir des fonds moins coûteux d’investisseurs étrangers pour financer son budget.

+++++

Tanzanie-Infrastructures-Aéroports

Le président tanzanien John Magufuli vient d’inaugurer le nouveau terminal ultramoderne de l’aéroport international Julius Nyerere qui permettra à ce complexe aéroportuaire de la métropole de faire passer de 2 à 8 millions le nombre de passagers qu’il accueille chaque année.

Lors de la cérémonie d’inauguration retransmise en direct par la chaîne nationale Tanzania Broadcasting Corporation, le président a indiqué que la construction de ce terminal a été financée par des fonds locaux, précisant que le coût de construction du Terminal 3 totalise 314 millions de dollars US.

« Ce grand projet montre que les Tanzaniens sont capables de mettre en œuvre des projets de très grande envergure sans dépendre des donateurs étrangers », a affirmé M. Magufuli.

Il a exhorté le ministère des Travaux publics, des Transports et de la Communication et l’Agence nationale des routes de Tanzanie à « veiller à ce que ce nouveau terminal soit bien entretenu, dans la mesure où il constitue une véritable vitrine du pays pour les visiteurs étrangers ».

Dans la même catégorie