GNA EC investigating alleged illegal registration of Ivorians APS THIÈS : DÉMARRAGE DES TRAVAUX DE POSE DE LA PELOUSE DE MANIANG SOUMARÉ AGP Siguiri/Faits divers : 70.000.000 GNF brulés dans un incendie à Kintinian AGP Boké/Education: Poursuite de la paie des primes d’incitation aux enseignants AGP Boké/Education: Poursuite de la paie des primes d’incitation aux enseignants AGP Boké/Justice : Capacités des acteurs de la chaine pénale sur les garanties judiciaires d’un détenu AGP Guinée-Covid-19 : Un cumul de 50 morts sur 7.777 cas confirmés de coronavirus ANGOP Covid-19: Estado de Calamidade Pública vai até 8 de Setembro ANGOP Covid-19: Angola com mais 34 infectados e três óbitos ANGOP Covid-19: Angola com mais 34 infectados e três óbitos

La Commission de l’Union africaine salue le paraphe du décret constitutionnel par le Conseil militaire au Soudan et les leaders de la contestation


  5 Août      3        Politics (9250),

   

Rabat, 05/08/2019 (MAP) – La Commission de l’Union africaine a salué le paraphe du décret constitutionnel par le Conseil militaire au Soudan et les leaders de la contestation, notant « une avancée qui jette les bases d’une transition démocratique avec un gouvernement dirigé par des civils ».

Le paraphe du décret constitutionnel «vient compléter la Déclaration Politique déjà adoptée par les parties», souligne le Président de la Commission de l’Union africaine Moussa Faki Mahamat dans un communiqué publié lundi.

«Cette avancée jette les bases d’une transition démocratique avec un gouvernement dirigé par des civils», ajoute le Président de la Commission qui a saisi cette opportunité «pour adresser ses félicitations aux acteurs politiques civils et militaires qui ont su transcender leurs divergences en plaçant les intérêts du pays au-dessus de toute autre considération».

Le Président de la Commission «engage les partenaires bilatéraux et multilatéraux à redoubler d’efforts pour apporter au Soudan et ses autorités transitionnelles le soutien nécessaire», lit-on dans ce communiqué.

Début juin, le Conseil de Paix et de Sécurité (CPS) de l’’Union africaine avait suspendu avec effet immédiat la participation de la République du Soudan à toutes les activités de l’UA jusqu’à la mise en place effective d’une autorité civile de transition, rappelle-t-on.

Dans la même catégorie