ANP Niger: Les inondations ont causé plus de 23.000 sinistrés dans la région de Diffa (Parlementaire) APS Les agences de presse d’Afrique invitées à avoir leur propre « manière » de traiter l’actualité africaine ANP Niger: Le Président Issoufou lance les travaux de la 5ème Réunion des Ministres ACP de la Culture ANP Niger: Le gouvernement rehausse le quota des femmes ANP Orange Niger devient désormais Zamani Com S.A.S ANP Niger: Le Gouvernement adopte le projet de loi déterminant les principes fondamentaux relatifs à l’insertion des Personnes Handicapées ANP Niger: Le gouvernement institue le travail d’intérêt général ANP Niger: Dissolution du Conseil municipal de Djado GNA Ghana: Ayawaso North MP awards scholarship to students GNA Ghana: World Bank supports Ghana to promote reading proficiency

Côte d’Ivoire: un tournoi de Maracana lancé à soubré


  16 Août      0        Sport (2563),

   

Un tournoi de football Maracana dit de « la fraternité et de la cohésion sociale » a été lancé, jeudi, au stade  Béguine du quartier Dallas de Soubré en présence de nombreux leaders de jeunesse.

Ce tournoi est doté est doté du trophée Mamadou Karamoko, député suppléant de Soubré commune et sous-préfecture. Présidant le lancement du tournoi, M. Karamoko, en sa qualité de parrain et initiateur de cet événement, a fait savoir qu’il s’agit de renforcer la cohésion, la paix et la fraternité entre les jeunes de tous bords politiques afin de contribuer à briser le mur de méfiance entre les communautés.

« Nous savons tous que le sport est un puissant moyen de cohésion  et de rapprochement entre les populations. Et nous savons aussi que notre cité regorge de nombreux jeunes. Nous nous disons que si les jeunes sont ensemble, notre cité sera préservée des conflits qui engendrent de graves conséquences », a-t-il indiqué.

Pour cette la première édition de ce tournoi, au total 14 équipes vont s’affronter pour accéder à la finale qui se déroulera avant la rentrée scolaire en présence de tous les leaders politiques de la Nawa.

« Nous avons l’impérieuse obligation d’encadrer ces jeunes et de créer les conditions d’une coexistence pacifique entre les communautés », a conclu le parrain.

Dans la même catégorie