AGP Guinée/Politique : Poursuite des consultations nationales APS LA MUTATION DE L’APS EN SOCIÉTÉ NATIONALE EST UNE « ÉVOLUTION MAJEURE’’, SELON SON DG APS LA MUTATION DE L’APS EN SOCIÉTÉ NATIONALE EST UNE « ÉVOLUTION MAJEURE’’, SELON SON DG APS PLAIDOYER POUR UNE APPLICATION DE LA RÉGLEMENTATION RÉGISSANT LE MÉTIER DE GUIDE TOURISTIQUE APS PLAIDOYER POUR UNE APPLICATION DE LA RÉGLEMENTATION RÉGISSANT LE MÉTIER DE GUIDE TOURISTIQUE APS SURPOPULATION CARCÉRALE : LES POUVOIRS PUBLICS SONT EN TRAIN DE CHERCHER DES SOLUTIONS (MINISTRE) APS SURPOPULATION CARCÉRALE : LES POUVOIRS PUBLICS SONT EN TRAIN DE CHERCHER DES SOLUTIONS (MINISTRE) APS LE SÉLECTIONNEUR DU BRÉSIL CONVOQUE SES VEDETTES POUR AFFRONTER LES LIONS ET LE NIGERIA APS LE SÉLECTIONNEUR DU BRÉSIL CONVOQUE SES VEDETTES POUR AFFRONTER LES LIONS ET LE NIGERIA APS UN PROJET DE PLUS DE 300 MILLIONS DE FRANCS POUR ACCOMPAGNER 100 JEUNES PORTEURS DE PROJETS

Côte d’Ivoire / Mabri réintègre la génération « sêtê » en pays Adjoukrou


  19 Août      0        Society (11288),

   

Abidjan, 19 août (AIP) – Baptisé du nom de « Memel », le ministre de l’Enseignement supérieur et de la Recherche scientifique, Dr Albert Mabri Toikeusse, a réintégré la génération « sêtê », en pays Adjoukrou, peuple lagunaire vivant dans le sud de la Côte d’Ivoire.

Cette réintégration qui intervient plus de 10 ans après, a eu lieu au cours d’une cérémonie, samedi, à Orbaff dans le département de Dabou.

« Vous êtes un Orbaffu et nous sommes fiers de vous! », ont repris en chœur les populations d’Orbaff sorties massivement pour réserver un accueil chaleureux au ministre Mabri qui retrouve plus de 10 ans après la génération.

Selon Dr Mabri, désormais, Memel Mabri, le village de Orbaff a contribué à faire de lui ce qu’il est aujourd’hui. Il a exprimé toute sa reconnaissance aux populations et sa fierté d’appartenir à la génération « sêtê ».

«Aujourd’hui nous formalisons ce qui est depuis longtemps déjà. Merci pour vos bénédictions sincères, je vous dois beaucoup. Merci à Orbaff, merci aux anciens, au corps préfectoral, aux femmes, aux jeunes et surtout à ma génération. À travers Orbaff, c’est à tout le Leboutou que je voudrais témoigner ma reconnaissance et ma disponibilité», a indiqué Dr Mabri.

Dans la même catégorie