ANP Arrivée samedi à New York du Président de la République du Niger AIP Les infirmiers de Gagnoa offrent des consultations gratuites aux populations AIP L’hôpital Saint Jean Baptiste de Bôdô inaugure sa chapelle AIP Les motocyclistes de Niakara sensibilisés sur le port de casque AIP Les motocyclistes de Niakara sensibilisés sur le port de casque AIP L’hôpital Saint Jean Baptiste de Bôdô inaugure sa chapelle AIP Le ministre Sidi Touré conseille la propreté à Béoumi AIP L’évêque d’Agboville invite les Africains à cultiver la vertu de la compassion AIP Les pèlerins de retour de la Mecque célébrés à Béoumi AIP L’évêque d’Agboville invite les chrétiens à manifester de l’Amour de Dieu

LES POPULATIONS DE KIGBALEOU ET D’AFIDI SENSIBILISÉES A POURSUIVRE LA FORMATION POST ALPHABÉTISATION


  23 Août      1        Sustainable Development (203),

   

Lomé, 23 août (ATOP) – L’association dénommée Initiatives et Actions pour le Développement (INADEV) a sensibilisé, le mercredi 21 août, les populations de Kigbaleou à 4 km au nord-est de Bafilo et d’Afidi à 2 km au nord-ouest de Bafilo à poursuivre la formation en phase post alphabétisation.

Cette action qui s’inscrit dans le cadre du projet Programme d’Appui à l’Alphabétisation Fonctionnelle des Femmes (PAAFF) de la région de la Kara est une initiative du gouvernement à travers le ministère de l’Action sociale, de la Promotion de la Femme et de l’Alphabétisation. Elle sera exécutée sur une durée de 9 mois.
La formation concerne tout le monde mais plus les femmes  a pour but de réduire le taux d’analphabétisme au Togo surtout celui de la gent féminine.
La première phase du projet a été exécutée en 2017 avec l’alphabétisation de base. Sur les 180 femmes alphabétisées, 160 ont été admises à poursuivre la formation en phase post alphabétisation.

La post alphabétisation comporte trois phases. La première vise à consolider les acquis de l’alphabétisation de base, la seconde porte sur l’installation de bibliothèques pour permettre aux apprenants de continuer l’apprentissage et la dernière consiste en des formations thématiques en lien avec la vie quotidienne des femmes. Les thèmes programmés sont au nombre de trois à savoir : l’entrepreneuriat des femmes, la santé communautaire et la saponification (fabrication du savon).

L’équipe de sensibilisation était conduite par le directeur exécutif d’INADEV, Pr. Kantchoa Laré, accompagné du directeur préfectoral de l’Action sociale d’Assoli, N’djellé Passimzouwé.

Ils ont fait savoir à leur interlocuteurs qu’il a été remarqué que « là où il y a beaucoup d’analphabètes, c’est là où il y a la pauvreté; donc si on lutte contre l’analphabétisme, on lutte pour le développement ». Pour eux, les méthodes utilisées dans le système ne visent pas seulement à instruire  mais aussi à donner aux gens le moyen d’agir sur leur quotidien mais aussi de se prendre en charge par rapport à la question de l’emploi.

Les femmes d’Afidi et de Kigbaléou se sont réjouies de cette initiative et promis d’aller régulièrement aux cours, d’apprendre leurs leçons et de s’appliquer à la maison pour tirer meilleur profit de cette formation afin de sortir de l’ignorance et de la pauvreté.

Dans la même catégorie