ACP La HASCO présente ses condoléances aux familles des victimes de l’accident de Mbanza-ngungu AGP Sport/Natation : l’île Kassa abrite la FINA DAY AGP Kaloum/Éducation : Mettre de la rigueur au niveau des classes intermédiaires », dixit le DCE APS SEMAINE DU CINÉMA SÉNÉGALAIS À LA HAVANE DU 23 AU 28 OCTOBRE PROCHAIN APS ENSEIGNEMENT SUPÉRIEUR ET CADRE DE VIE AU MENU D’UN COLLOQUE APS SEMAINE DU CINÉMA SÉNÉGALAIS À LA HAVANE DU 23 AU 28 OCTOBRE PROCHAIN AGP Koubia/Sécurité : Le commandant du bataillon de Mali en tournée dans les postes frontaliers APS POUTINE SUR LE SOMMET RUSSIE-AFRIQUE DE SOTCHI : ’’J’ESPÈRE QUE CE SERA LE POINT DE DÉPART D’UN PARTENARIAT ÉQUITABLE’’ APS LE PONT DE TOUBA ZAM-ZAM REMIS À NEUF POUR LA RELANCE DU TRAFIC DAKAR-BAMAKO PAR LE RAIL APS SEMAINE DU CINÉMA SÉNÉGALAIS À LA HAVANE DU 23 AU 28 OCTOBRE PROCHAIN

Jeux Africains-2019 : le gabonais Guy Maganga en finale du 200 mètres


  29 Août      2        Sport (2563),

   

Libreville, 29 Août (AGP) – L’international gabonais âgé de 24 ans s’est qualifié ce jeudi 29 août 2019 en finale des 200 mètres masculins aux 12ème Jeux Africains de Rabat-2019. Deuxième de la première série derrière le Nigérien Oduduro, avec un chrono de 20’’.71, a pour ambition de créer l’exploit demain vendredi au stade du prince Moulay Abdallah de Rabat, rapporte l’AGP.

Eliminé en début de semaine à l’épreuve du 100 mètres, un exercice qui n’est pas sa spécialité, Guy Maganga Gorra, attendait les 200 mètres pour se faire entendre et de mettre tout le monde d’accord. Surtout, à ceux qui ne croyaient pas en lui pour ces 12ème Jeux Africains que la ville de Rabat abrite depuis déjà bientôt deux semaines.

La panthère, qui attendait impatiemment cette journée du 29 août 2019, rendez-vous des 200 mètres, a fait parler la poudre à deux reprises à la piste du stade prince Moulay Abdallah de Rabat. Tout a commencé dans la matinée à 11 heures, quand l’international gabonais s’est emparé de la 2e place lors de la sixième série des qualifications pour les demi-finales en 20’’86. Sur les trois places qualificatives pour la finale, le Gabonais a bouclé ce premier test sans forcer avec un relâchement vers la ligne d’arrivée car, déjà assuré de son ticket pour les demis.

A 16 heures, la panthère était à nouveau dans les starting-blocks pour un ticket en finale. Positionné dans le couloir numéro 6, le sociétaire de l’Association sportive Universitaire lyonnaise de Brou, en France, a remis ça en s’offrant la deuxième place de cette épreuve où les deux premiers du tableau étaient qualifiés. En effet, le Gabonais et boursier olympique, boucle l’épreuve en 20’’71 et promet de tout donner pour l’amour qu’il a pour le Gabon, «pour tout le pays qui m’encourage», a-t-il déclaré.

Si est-il que l’heure exacte des finales n’est pas encore arrêtée au moment où nous mettions sous presse, Guy Maganga sera prêt pour demain vendredi pour créer l’exploit même s’il aura en face de lui, le numéro un mondial Divine Oduduru du Nigéria qui s’est qualifié en finale avec un timing de 20’’ 40.

Soulignons que Pierrick Linda Moulain a été éliminée en matinée dès la première série de qualification du 200 mètres dames.

Dans la même catégorie