ANP Niamey accueillera la 5ème Conférence des Ministres de la Culture des pays ACP (Ministre) AIP Les populations riveraines de la Bia à Aboisso sommées de quitter les zones à risques GNA Government to provide GHC34million for research to support agriculture GNA Public education on fire service operations must be intensified -Interior Minister GNA Senegal wins 2019 WAFU Championship GNA Help improve the economy with your skills and ideas AIP Des femmes de médias africains renforcent leurs capacités sur le leadership féminin AIP Arrivée à Abidjan du président rwandais Paul Kagamé AIP Du matériel didactique offert à des écoles primaires au Togo LINA Liberia, Guinea Sign Implementation Accord On Mining Deal

Coupe du monde 2022 : Elimination de la Sierra Léone, le capitaine de l’équipe attaqué et trois journalistes agressés par la garde présidentielle


  13 Septembre      5        Sport (2563),

   

Conakry, 13 sept (AGP)- Les Sierra Léonais n’ont digéré l’élimination de leur équipe au tour préliminaire des qualifications pour le mondial (Qatar- 2022) face au Libéria.

Au match retour à Freetown, les supporters s’en sont pris au capitaine de l’équipe nationale suite à son pénalty raté. Des journalistes ont été agressés par les gardes du Président de la République, Julius Maada Bio.

Battus (3-1) au Libéria à l’aller, les léone stars avaient juste besoin d’une victoire (2-0) pour s’assurer une qualification en phase de groupes des éliminatoires du mondial 2022.

Ladite qualification aurait été obtenue si le capitaine Bangoura avait transformé le pénalty à la 94’ du match pour son équipe qui menait (1-0).

Très déçus, les supporters ont attaqué le domicile du capitaine de l’équipe après le match.

Outre cette attaque, trois journalistes ont été agressés en marge du match par des éléments de la garde présidentielle.

A préciser aussi que la Fédération Libérienne du Football (FLF) a dénoncé l’accueil réservé à sa sélection en Sierra Leone où elle a été attaquée par des supporters armés. L’Equipe du Libéria a été même empêchée de s’entraîner à Freetown.

Dans la même catégorie