ANP Niger: Les inondations ont causé plus de 23.000 sinistrés dans la région de Diffa (Parlementaire) APS Les agences de presse d’Afrique invitées à avoir leur propre « manière » de traiter l’actualité africaine ANP Niger: Le Président Issoufou lance les travaux de la 5ème Réunion des Ministres ACP de la Culture ANP Niger: Le gouvernement rehausse le quota des femmes ANP Orange Niger devient désormais Zamani Com S.A.S ANP Niger: Le Gouvernement adopte le projet de loi déterminant les principes fondamentaux relatifs à l’insertion des Personnes Handicapées ANP Niger: Le gouvernement institue le travail d’intérêt général ANP Niger: Dissolution du Conseil municipal de Djado GNA Ghana: Ayawaso North MP awards scholarship to students GNA Ghana: World Bank supports Ghana to promote reading proficiency

Le taux de rapatriement des recettes d’exportation passe de 30 à 61%


  14 Septembre      5        Economy (6265), Finance (2177), Photos (3183),

   

Abidjan, 14 sept (AIP) – Le taux de rapatriement des recettes d’exportation qui était de 30% en 2017 est passé à 61% au 31 décembre 2018, soit un bon qualitatif remarquable de 100% en une année, a annoncé vendredi à Abidjan, la Direction générale du Trésor et de la comptabilité publique, lors de la journée de lancement de la deuxième phase pilote du module de suivi du rapatriement des recettes d’exportation via le Guichet unique du commerce extérieur (GUCE).

Selon le Conseiller technique du Directeur général du trésor et de la Comptabilité publique, Kouadio Mathias, ce défi a été relevé grâce à des séminaires d’informations, d’échanges et de sensibilisation tenus respectivement en novembre 2016 et 2018 à Grand-Bassam sur la réglementation des relations financières extérieures.

A cela s’ajoute, la conduite des contrôles conjoints par la Banque centrale des Etats de l’Afrique de l’ouest (BCEAO), le Trésor public et la Direction générale des Douanes à l’initiative du Comité de suivi du rapatriement des recettes d’exportation (CNSRRE) auprès des exportateurs et des banques de la place et la dématérialisation de la procédure de déclaration et du suivi de rapatriement des recettes d’exportations.

M. Kouadio a précisé que les missions de contrôle sur place et sur pièce diligentées ont permis d’identifier plusieurs techniques qui entravent l’atteinte du taux réglementaire en matière de domiciliation d’exportation et de rapatriement du produit de leurs recettes.

La journée visait à offrir aux exportateurs et aux banques la possibilité à travers un interface sur la plateforme du GUCE de déclarer et de suivre l’encaissement et le rapatriement effectif des recettes d’exportations issues de la marchandise des ventes à l’étranger. La session a permis également à les former sur l’utilisation de ce nouvel applicatif et à les sensibiliser sur la nécessité de participer activement à la deuxième phase pilote qui permettra de corriger les difficultés résiduelles.

bsp/kam

Dans la même catégorie