APS MAGAL DE TOUBA : 703 INDIVIDUS ARRÊTÉS POUR DIVERSES INFRACTIONS (POLICE) APS A TOUBA, L’ACMU VULGARISE SES OFFRES APS ALIOUNE SARR ÉVOQUE DES PISTES DE RELANCE DU PÔLE SINE SALOUM ACAP Quatorze éléments armés appréhendés à Birao par la MINUSCA remis à la justice NAN World Food Day: Expert advocates increased funding of agric to create jobs NAN Buhari inaugurates 2020 Armed Forces Emblem with N10m donation ANP Le Niger se dote d’une loi réprimant les infractions relatives au commerce international des espèces de faune et de flore sauvages menacées d’extinction AIP De nombreux accidents dans les rues d’Issia liés à l’âge des conducteurs (Comité) Issia_Comité départemental de sécurité AIP La secrétaire d’État auprès du ministre de la Femme, de la Famille et de l’Enfant aux côtés des sinistrés de Grand-Bassam MAP Académie du Royaume du Maroc : Exposition sur « Trésors de l’Islam en Afrique. De Tombouctou à Zanzibar », du 17 octobre au 25 janvier à Rabat

Violences xénophobes en Afrique du Sud: Ramaphosa dépêche des Envoyés spéciaux auprès de chefs d’Etat africains


  15 Septembre      1        Society (12115),

   

Rabat, 15/09/2019 (MAP)- Le président sud-africain Cyril Ramaphosa va dépêcher des Envoyés spéciaux auprès de plusieurs Chefs d’Etat et de gouvernement africains dans une tentative de désamorcer la tension dans les relations de Pretoria avec les pays du continent dans le sillage des violences xénophobes qui ont secoué le pays arc-en-ciel récemment.
«Les Envoyés spéciaux vont remettre des messages du président Ramaphosa au sujet des incidents violents qui ont eu lieu récemment dans certaines régions sud-africaines», a dit la porte-parole de la présidence sud-africaine, Khusela Diko.
Les violences, qui ont secoué notamment la ville de Johannesburg faisant une quinzaine de morts, ont envenimé les relations de l’Afrique du Sud avec certains pays africains, notamment le Nigeria.
Des centaines de ressortissants nigérians et Zimbabwéens ont été rapatriés suite à ces incidents.
Le président sud-africain a présenté, dans un discours samedi à Harare lors des obsèques de l’ancien président zimbabwéen Robert Mugabe, ses excuses aux peuples africains, soulignant que «ce qui s’est passé en Afrique du Sud est contraire aux principes de l’unité des peuples africains».
Les envoyés spéciaux sud-africains devront se rendre notamment au Nigeria, au Niger, au Ghana, au Sénégal, en Tanzanie, en République Démocratique du Congo et en Zambie.
Selon la porte-parole de la présidence, les Envoyés de Ramaphosa devront rassurer les pays africains quant à l’engagement de l’Afrique du Sud en faveur «des idéaux panafricains d’unité et de solidarité».

Dans la même catégorie