AIP Le NDI va soutenir la CEI pour le succès des élections de 2020 (Communiqué) AIP Le ministre des Sports reçoit son dossard n°00001 pour le Handimarathon d’Abidjan (Communiqué) MAP Le Maroc et l’Afrique du Sud officialisent la normalisation de leurs relations (Presse sud-africaine) ANGOP Futsal: Definida selecção para « operação » Zâmbia ANGOP Angolano vence primeiro jogo da pré-época na NBA ANGOP Malanje: FAO defende estratégias de reforço da segurança alimentar ANGOP Artistas angolanos expõem na Feira de Artes de Paris MAP Une nouvelle page s’ouvre dans les relations maroco-sud-africaines MAP Bulletin de l’écologie de l’Afrique MAP Bulletin quotidien d’informations économiques africaines

La Conférence de la CEDEAO décide de contribuer financièrement aux efforts communautaires de lutte contre le terrorisme


  16 Septembre      2        Editor's choice (1018), Politics (6256),

   

Rabat, 16/09/2019 (MAP) – Les Chefs d’Etat et de gouvernement de la Communauté économique des Etats de l’Afrique de l’Ouest (CEDEAO) ont décidé de contribuer financièrement et de manière urgente aux efforts communautaires de lutte contre le terrorisme.

Ainsi, la Conférence des Chefs d’État et de Gouvernement de la (CEDEAO), réunie en session extraordinaire samedi à Ouagadougou, a décidé de mobiliser un milliard de dollars américains, tout en invitant le Tchad et la Mauritanie à se joindre aux initiatives de financement de la CEDEAO en vue d’actions opérationnelles conjointes, souligne le communiqué final de ce conclave.

Sur la base des décisions prises lors de cette session extraordinaire, indique le document, la Conférence instruit le Président de la Commission de la CEDEAO à finaliser, dans les meilleurs délais, le Plan d’actions prioritaires 2020 – 2024 pour éradiquer le terrorisme dans la région, lequel plan servira d’outil de mobilisation des ressources financières nécessaires.

Le Plan d’actions, son budget et son calendrier d’exécution finalisés doivent être soumis à la Conférence pour adoption lors de sa prochaine session ordinaire prévue le 21 décembre 2019 à Abuja, République Fédérale du Nigéria, ajoute la même source.

Elle a instruit, à cet effet, la Commission à organiser, une fois le Plan d’actions adopté, une rencontre avec les partenaires afin de « mobiliser les ressources additionnelles comme mesure complémentaire là où cela est nécessaire ou désirable », demandant à la Commission de la CEDEAO de travailler avec l’Union Africaine afin d’engager un dialogue avec la Banque mondiale et le Fonds Monétaire International afin de les amener à considérer les dépenses effectuées au titre de la sécurité comme un investissement en faveur du développement.

La Conférence a lancé, à cet égard, un appel aux partenaires bilatéraux et multilatéraux pour accompagner, par un appui technique et financier, la mise en œuvre des décisions prises, appelant notamment les Nations Unies à contribuer, par la mobilisation des ressources conséquentes, au financement de la lutte contre le terrorisme dans la région.

Saluant la nouvelle initiative de partenariat pour la stabilité et la sécurité au Sahel lancé lors du Sommet du G7 tenu du 24 au 26 août dernier à Biarritz en France, la Conférence dit attendre les modalités de mise en œuvre de cette initiative qui devrait renforcer les efforts pour la sécurité et la stabilité au Sahel.

Dans la même catégorie