APS LA PANDÉMIE DE COVID-19 POURRAIT GÉNÉRER 20 MILLIONS DE NOUVEAUX PAUVRES EN AFRIQUE (ÉCONOMISTE) APS KAFFRINE : LE COMITÉ RÉGIONAL DE GESTION DES ÉPIDÉMIES À L’ÉCOLE DE L’ENGAGEMENT COMMUNAUTAIRE AIP L’ouverture de nouvelles classes du secondaire envisagée à Sikensi AIP Un mort et un blessé grave dans une collision entre deux camions-remorques à Niakara APS DÉCÈS DU PM IVOIRIEN : MACKY SALL PRÉSENTE SES « CONDOLÉANCES ÉMUES’’ APS EXAMENS ET CONCOURS : MACKY SALL INSISTE SUR LA MOBILISATION DES RESSOURCES FINANCIÈRES LOGISTIQUES ET SANITAIRES APS MACKY SALL POUR L’ACCÉLÉRATION DU PROGRAMME D’ÉRADICATION DES ABRIS PROVISOIRES APS COVID-19 : UN NOUVEAU CENTRE DE TRAITEMENT EXTRAHOSPITALIER À FATICK APS DIOURBEL SE PRÉPARE À UNE MEILLEURE GESTION DES INONDATIONS APS NEWCASTLE ACCEPTE DE PAYER LE PRIX DEMANDÉ POUR KALIDOU KOULIBALY

AME DIOP LANCE UN POJET POUR AMÉLIORER L’EMPLOYABILITÉ DES JEUNES


  6 Novembre      0        Job (176),

   

Kaolack, 5 nov (APS) – Le ministre de l’Emploi et de la Formation professionnelle, Dame Diop, a procédé, mardi, à Kaolack (centre), au lancement du Projet d’appui au développement des compétences et de l’entrepreneuriat des jeunes (PADCEJ), a constaté l’Aps.

Ce projet d’un coût de 13 milliards de F Cfa est financé par la Banque africaine de développement (BAD) et l’Etat du Sénégal, a dit le ministre ajoutant qu’il vise à améliorer l’employabilité des jeunes dans cinq régions du pays.

Selon lui, l’objectif général du projet est de contribuer à la croissance et à l’emploi à travers l’amélioration de la qualité de la main d’œuvre, de la compétitivité des entreprises et de l’entrepreneuriat des jeunes dans les secteurs porteurs de l’industrie et de l’agriculture.

« Ce projet nous permettra de former les jeunes, de les incuber, de les former en entrepreneuriat et enfin de les financer pour qu’ils puissent développer leur propre entreprise dans le domaine de l’auto-emploi’’, a souligné le ministre.

Le projet permettra de former 2000 jeunes sur les métiers du pétrole et du gaz, 1500 jeunes sur les métiers de l’agroalimentaire et 1000 jeunes en entrepreneuriat.

Le ministre a précisé aussi que le projet sera orienté vers les métiers porteurs notamment ceux du pétrole et du gaz, de l’agrobusiness, du cuir et des peaux.

« C’est un dispositif qui vient compléter l’ensemble des programmes mis en place par l’Etat du Sénégal pour la formation et l’employabilité des jeunes’’, a t-il souligné.

Le projet interviendra dans les régions de Dakar, Thiès, Kaolack, Saint-Louis et Ziguinchor sur une durée d’exécution de 5 ans (2019-2023).

AME DIOP LANCE UN POJET POUR AMÉLIORER L’EMPLOYABILITÉ DES JEUNES


  6 Novembre      0        Job (176),

   

Kaolack, 5 nov (APS) – Le ministre de l’Emploi et de la Formation professionnelle, Dame Diop, a procédé, mardi, à Kaolack (centre), au lancement du Projet d’appui au développement des compétences et de l’entrepreneuriat des jeunes (PADCEJ), a constaté l’Aps.

Ce projet d’un coût de 13 milliards de F Cfa est financé par la Banque africaine de développement (BAD) et l’Etat du Sénégal, a dit le ministre ajoutant qu’il vise à améliorer l’employabilité des jeunes dans cinq régions du pays.

Selon lui, l’objectif général du projet est de contribuer à la croissance et à l’emploi à travers l’amélioration de la qualité de la main d’œuvre, de la compétitivité des entreprises et de l’entrepreneuriat des jeunes dans les secteurs porteurs de l’industrie et de l’agriculture.

« Ce projet nous permettra de former les jeunes, de les incuber, de les former en entrepreneuriat et enfin de les financer pour qu’ils puissent développer leur propre entreprise dans le domaine de l’auto-emploi’’, a souligné le ministre.

Le projet permettra de former 2000 jeunes sur les métiers du pétrole et du gaz, 1500 jeunes sur les métiers de l’agroalimentaire et 1000 jeunes en entrepreneuriat.

Le ministre a précisé aussi que le projet sera orienté vers les métiers porteurs notamment ceux du pétrole et du gaz, de l’agrobusiness, du cuir et des peaux.

« C’est un dispositif qui vient compléter l’ensemble des programmes mis en place par l’Etat du Sénégal pour la formation et l’employabilité des jeunes’’, a t-il souligné.

Le projet interviendra dans les régions de Dakar, Thiès, Kaolack, Saint-Louis et Ziguinchor sur une durée d’exécution de 5 ans (2019-2023).

Dans la même catégorie