GNA Namibia Central Bank delegation calls on Bank of Ghana Governor GNA Bank of Ghana, Cyber Security Authority to deepen collaboration GNA Padua North America Association commissions six classrooms GNA MTN Y’ello Care: CEO spends time with pupils of New Asafo Basic School GNA Let’s educate girls on Sexual Reproductive Health Rights, Gender-Based Violence GNA Morocco Commended for Progress Made in Women’s Rights GNA Nsoatreman FC receives rousing welcome in Sunyani  GNA MTN FA Cup: Abdul Latif Adaare to officiate Hearts/Bechem final clash GNA Over 30 head porters undergo training courses in adolescent development GNA GIFEC Administrator concludes inspection of projects in Ashanti Region

Les femmes africaines réunies en Afrique du Sud pour relever les défis de leur épanouissement


Kinshasa, 06 novembre 2019 (ACP).- Plus de mille femmes venues de divers pays africain se réunissent depuis lundi à Johannesburg, en Afrique du Sud pour réfléchir sur les défis à relever pour leur épanouissement et à renforcer leurs réseaux tant au niveau national, régional que continental, a-t-on appris mercredi du cabinet de la ministre du Genre, Famille et Enfant.
Ces assises de 7 jours, axées sur le thème « La voix et le pouvoir des femmes en tant qu’actrices de changement » et à laquelle prend part une forte délégation de la société civile congolaise, constitue un temps fort destiné à l’obtention d’une voix unie des femmes sur des questions continentales et à l’identification des obstacles à la mise en œuvre des programmes pour la promotion des droits de la gente  féminine.
L’administratrice de la Fondation sud-africaine dénommée « Zanele Mbeki », Modjanku Gumbi a, dans son mot d’ouverture, appelé les femmes à lutter contre la famine, la pauvreté, la discrimination, le gaspillage et d’autres limites qui gênent la promotion du genre.
Elle a, en outre,  recommandé aux femmes de collaborer avec les gouvernements de leurs pays respectifs pour que leurs droits deviennent une réalité, ainsi que de veiller à la mise en œuvre des recommandations de Beijing.
La responsable d’une structure sud-africaine de prise en charge des femmes violées, Bunie Matlanyane Sexwale a, pour sa part, invité les femmes à toujours se relever après des épreuves et avancer pour changer la donne. « Cessons de nous victimiser, renaissons pour nous engager ensembles », a-t-elle martelé.
Organisés par la Fondation « Zanele Mbeki », ces travaux tenu dans le cadre du Forum « African women in dialogue (AFWID/2019), prévoient plusieurs sous-thèmes notamment « Femmes, paix et sécurité » ; « Femmes et droits fonciers » ; « Le savoir autochtone africain » ; « La musique comme élément de cohésion sociale » et tant d’autres.
ACP /Kayu/May

Dans la même catégorie