GNA Poverty still major cause of child marriage in Ghana GNA Veep cuts sod for rehabilitation of Kumasi inner city roads GNA Stakeholders schooled on FDA new guidelines AIP Les personnes handicapées de Côte d’Ivoire appellent la paix pour les élections en 2020 AIP Atelier de consultation pour l’élaboration de la vision post- 2020 de la CEDEAO AIP Une Campagne de dépistage gratuit de la tension artérielle à Niablé AIP L’ONECI promeut le Registre national des personnes physiques (RNPP) auprès des autorités préfectorales AIP Le ministre de la Sécurité inaugure le centre de secours d’urgence de Man AIP Des jeunes de la région des Grands ponts affirment leur adhésion aux actions du RHDP AIP Les populations de Gabiadji et Doba plaident pour la réalisation d’infrastructures

L’ONG « DDEF » déplore les mauvaises conditions de travail des femmes congolaises


  6 Novembre      0        Job (139), Society (11410), Women's Leadership (335),

   

Kinshasa, le 06 octobre 2019 (ACP) –   L’ONG ‘’Défense des droits des enfants et des femmes (DDEF)’’ déplore les mauvaises conditions dans lesquelles de nombreuse femmes évoluent dans leur profession où leurs mouvement sont restreints empêchant leur éclosion.
Le président de cette ONG Me Célestin kutenalo, précise que  les femmes interviennent moins que les hommes dans les décisions sur le devenir de leur structure professionnelle et sont exposées par contre aux violences,  discriminations de toutes sortes. Il a plaidé pour  que les  femmes et les hommes bénéficient des mêmes droits et des mêmes conditions, grâce à la mise en œuvre de la dimension genre.
S’exprimant sur le rôle important que la femme assume déjà dans la société, il a noté que ces dernières contribuent à la réduction de la pauvreté et  la sécurité alimentaire ainsi qu’à l’éducation et l’encadrement des  enfants.
L’inégalité entre les femmes constitue l’un des principaux obstacles au développement durable, à la croissance économique et à la réduction de la pauvreté, a-t-il encore renchéri.
Il a enfin rappelé que la pauvreté reste intimement associée au sexe car  selon les statistiques récentes, les femmes représentent  près de  70%  des personnes vivant dans une grande précarité.
Pour sortir de cette situation, le président de l’ONG «  DDEF » a demandé aux législateurs de voter des lois  devant permettre aux femmes  d’avoir l’accès  facile notamment aux soins de santé, à l’éduction et aux instances   de  prise des décisions.

ACP /Kayu/May

Dans la même catégorie