MAP Le Rwanda et l’USAID signent un accord de financement de 643,8 millions USD GNA FDA warns against use of unregistered Rapid Diagnostic Test kits GNA Work on modern market for Hohoe begins soon INFORPRESS The five winning projects of the first edition of Unitel Creative Camp are known INFORPRESS Orçamento rectificativo: Manutenção da dívida pública passa por conter a propensão ao endividamento INFORPRESS Novo PCA da CVTelecom aposta no reforço do processo de transformação digital de Cabo Verde INFORPRESS Associação de Cinema e Audiovisual de Cabo Verde e a UniPiaget assinam protocolo de cooperação AIP La SOCODEVI invite gouvernements et bailleurs de fonds à inclure les coopératives dans leurs stratégies de relance économique post-Covid-19 AIP International/ Jean Castex, nouveau Premier ministre français AIP Covid 19 : 73 000 cache-nez remis à l’université de Daloa

Guinée/Urbanisation : Forte croissance de la population urbaine (UNDESA)


  11 Novembre      3        Society (17385),

   

Kindia, 11 nov. (AGP)- La Guinée a un taux d’urbanisation qui s’inscrit dans la moyenne africaine : 37% en 2014 selon les rapports du système des Nations Unies (UNDESA, 2014). Ce chiffre qui était de 28% en 1990 atteindra vraisemblablement 56% en 2050, autrement dit la population urbaine estimée à 4,4 millions d’habitants en 2014 augmentera de 67,9% et atteindra selon les prévisions, 13,7 millions d’habitants en 2050.

Le pays tend vers sa transition urbaine et doit donc se préparer. Pour ce faire, des mesures appropriées doivent être prises, mises en œuvre et régulièrement suivies par les autorités et les populations pour améliorer le processus d’urbanisation qui se poursuit, tant à Conakry que dans les villes secondaires ou tertiaires et dans les villages, majoritairement de façon anarchique.

Les nouveaux quartiers qui constituent le paysage prédominant dans de nombreuses agglomérations urbaines sont généralement composés d’habitations précaires et insalubres et souffrent d’une insuffisance de services publics de proximité et de l’absence de système d’assainissement intégré et bien fonctionnel.

C’est pour réguler cela qu’une formation se tiendra lundi 11 octobre dans la ville de Kindia ou 50 cadres issus de l’administration, de la société civile, du secteur privé prendront part aux travaux du dit atelier.

Madame Baldé Nene Mariame expert en développement urbain du projet SANITA ville durable, revient sur l’importance de la tenue de la concertation régionale.

« Le forum régional va se tenir en deux jours. Le premier jour sera consacré au terme urbanisation et le 2ème jour le thème sera l’aménagement du territoire. En matière d’urbanisme et d’ailleurs dans tous les domaines, on a besoin de planifier avant de faire des activités dans notre secteur ; il y a plus d’une décennie il avait été élaboré des documents de planification de développement des villes et aussi un document sur l’ensemble du territoire.

A date, ces documents nécessitent une actualisation. Les foras régionaux vont permettre de collecter des contributions des communautés et des services techniques des administrations publiques et privées, sur le développement durable des villes pour une bonne gouvernance urbaine en République de Guinée», a-t-elle expliqué.

A noter que ce projet est financé par l’Union Européenne.

Dans la même catégorie