GNA Ghana-Japan Business Promotion Committee commissioned to champion investment drive GNA FBN Bank rewards customers in second Save and Win Promo GNA NHIA attains target in three regions APS DIOURBEL : DES MESURES EN VUE CONTRE LA DIVAGATION DES ANIMAUX DANS LA COMMUNE APS DIOURBEL : DES MESURES EN VUE CONTRE LA DIVAGATION DES ANIMAUX DANS LA COMMUNE APS LE CONSEIL CONSTITUTIONNEL LANCE UN PRIX UNIVERSITAIRE APS LE CONSEIL CONSTITUTIONNEL LANCE UN PRIX UNIVERSITAIRE APS JORGE CARLOS FONSECA SERA FAIT DOCTEUR HONORIS CAUSA DE L’UCAD, VENDREDI APS JORGE CARLOS FONSECA SERA FAIT DOCTEUR HONORIS CAUSA DE L’UCAD, VENDREDI APS TREIZE AÉROPORTS SERONT CONSTRUITS D’ICI CINQ À SIX ANS, SELON ALIOUNE SARR

LE DISPOSITIF DE SOUTIEN À LA COOPÉRATION DÉCENTRALISÉE PORTÉ À 400 MILLIONS CFA


  11 Novembre      2       

   

Dakar, 11 nov (APS) – Le ministère sénégalais des Collectivités
territoriales et de l’Aménagement du territoire a signé lundi avec
l’action extérieure des collectivités territoriales françaises, une
convention relative au nouveau dispostif conjoint de soutien à la
coopération décentralisée franco-sénégalaise, d’un montant de 400
millions de francs CFA, a constaté l’APS.

’’Cette enveloppe de 400 millions financée par les deux parties sera
intégralement dédiée aux actions de coopération que les communes vont
proposer’’, a expliqué le directeur de cabinet du ministère des
Collectivités territoriales, Abou Hamed Seck, lors de la cérémonie de
signature, à Dakar.

Il a souligné que le dispositif, créé en septembre 2013, a connu ainsi
« une évolution majeure » en passant de 150 millions de francs CFA à 200
millions de francs CFA par partie, ce qui porte désormais son montant
global à 400 millions de francs CFA.

L’arrangement administratif qui l’a créé et dont la durée va s’étaler
sur la période 2020-2022, propose de renforcer les thématiques en y
mettant d’une part, l’inclusion professionnelle et sociale des femmes
et le dispositif suivi tout en faisant appel à la diaspora sénégalaise
pour plus d’efficience dans les actions de coopération.

Abou Hamed Seck a rappelé que ce dispositif conjoint de la coopération
décentralisée entre les deux pays, a permis de financer à peu près 57
projets entre 2015 et 2018, pour un peu plus d’un milliard FCFA,
touchant ainsi toutes les collectivités territoriales du Sénégal.

’’C’est un projet totalement dédié à renforcer les dispositifs de
financement pour augmenter la capacité d’intervention des acteurs au
niveau territorial’’, a expliqué le secrétaire général de l’Union des
associations des élus locaux (UAEL), Abdou Khadre Ndiaye.

Il s’est félicité de l’augmentation de l’enveloppe, tout en soulignant
l’importance des nouvelles thématiques abordées dans le nouveau
dispositif, notamment les questions liées au développement économique
locale, à l’inclusion sociale des femmes, ou encore à l’environnement.

L’ambassadrice pour l’action extérieure des collectivités
territoriales française, Christine Moro, souligne que la prise en
compte de la problématique genre par les collectivités territoriales,
« demeure intéressante et importante ».

’’Nous avons eu une longue discussion sur la nouvelle rédaction des
arrangements administratifs pour la coopération décentralisée sur les
années 2020 et 2022 ainsi que sur le règlement sur l’appel à projets
pour le fonds conjoint pour l’année prochaine’’, a-t-elle ajouté.

L’action extérieure des collectivités territoriales (auparavant
dénomée « coopération décentralisée ») « recouvre l’ensemble des
actions de coopération internationale ou d’aide au développement
conduites par les collectivités territoriales françaises et leurs
groupements, dans le respect de leurs compétences, avec des
collectivités locales étrangères ».

Dans la même catégorie