ANP Zinder : L’Association Timidria organise un atelier de formation sur les mécanismes des textes et traités relatifs à l’esclavage au Niger ANG  Covid-19/Guiné-Bissau prolonga estado de calamidade até 10 de Outubro ANG Saúde pública/Parlamento infantil de Bafatá responsabiliza ao governo pela crise no sector sanitário ANG Turismo/Jornada  “Turismo Académico” recomenda maior atenção sobre  problemática de exploração de menores AIP  AIP/ Le PM s’enquiert de l’état de la musique ivoirienne AIP Côte d’Ivoire-AIP/ Le ministre Amadou Coulibaly lance le concours d’entrée à l’ISTC 2021 AIP Côte d’Ivoire-AIP/ Des jeunes influenceurs formés sur l’exploitation des médias sociaux AIP Côte d’Ivoire-AIP/ Le GIE-APAZ veut intensifier la sensibilisation à la lutte contre le trafic illicite de l’anacarde dans le Gontougo AIP Côte d’Ivoire-AIP/ L’édition 2021 du prix national des droits de l’Homme lancé sous le sceau de la Cohésion sociale AIP Côte d’Ivoire-AIP/International/ Des élus examinent les Directives africaines sur l’assainissement (Communiqué)

Le monde avec une perception positive de l’Angola


  12 Novembre      9        Politics (16487),

   

Luanda, 12 novembre (ANGOP) – Les mesures prises par l’Exécutif angolais pour lutter contre les « pratiques répréhensibles et condamnables » commencent à changer la perception du monde à propos de l’Angola, selon l’ambassadeur angolais aux États-Unis, Joaquim do Espírito Santo.

Dans un message adressé à la communauté angolaise aux États-Unis à l’occasion du 44e anniversaire de l’indépendance nationale, célébré lundi (11), le diplomate a reconnu que seul un changement efficace du paradigme de gouvernance du pays «peut nous donner un Angola différent à l’avenir.  »

Citant le Président de la République, João Lourenço, dans son discours sur l’état de la nation, l’ambassadeur affirme que l’Exécutif reste centré sur la bonne gouvernance, la défense de la rigueur et la transparence dans tous les actes publics, la lutte contre la corruption et l’impunité, la réanimation et la diversification de l’économie, entre autres mesures, pour assurer le développement durable du pays.

Toujours se référant au discours présidentiel, le diplomate indique que les secteurs de l’éducation et de la santé étaient une autre priorité du Gouvernement, soulignant que «des taux positifs sont attendus pour 2020 et la reprise de la croissance économique du pays, grâce à l’augmentation du taux de croissance du secteur non pétrolier, malgré la réduction de la production de pétrole».

Dans la même catégorie