AIP La localité d’Agboville bientôt en chantier avec la réalisation de plusieurs infrastructures routières AIP Le DR de la Construction déplore le non-respect du plan directeur d’urbanisme de la ville d’Agboville MAP Togo : prorogation de l’état d’urgence jusqu’au 16 août ANGOP PR felicita EUA pelo aniversário de independência ANGOP Covid-19: Angola regista um óbito e 18 novos casos positivos APS KAFFRINE : LA COJER OFFRE 102 POCHES DE SANG À L’HÔPITAL RÉGIONAL APS ORGANISATION DES NAVETANES : AMADOU KANE S’ATTEND À TOUTES LES ÉVENTUALITÉS MAP Les autorités marocaines sont « toujours en attente » de la réponse d’Amnesty international à la lettre du Chef du Gouvernement AGP Kissidougou/Covid-19 : Des kits sanitaires et draps de lit à l’orphelinat ‘’Lymania’’. AGP Mamou-covid-19: Cinq(05) responsables de bars et boites de nuit interpellés

15 millions d’euros de la France pour accompagner la gratuité de l’enseignement en RDC


  13 Novembre      7        Innovation (2473),

   

Kinshasa, 13 novembre 2019, (ACP). – La France va investir 15 millions d’euros en vue d’accompagner  le projet de la gratuité de l’enseignement de base en République démocratique du Congo, a annoncé mardi, à l’issue d’un entretien à Elysée en France, avec le Chef de l’Etat congolais Félix Antoine Tshisekedi Tshilombo.

«  Dans le cadre des Nations Unies, la France s’engage  aux  côtés de la RDC  pour lutter contre les groupes armés qui déstabilisent la RDC ensuite, je souhaite que nous puissions accompagner dans le cadre de ce deuxième CDD, le Président congolais dans les grandes ambitions qu’il a lancées. En matière éducative, nous allons investir au moins 15 millions d’euros pour accompagner d’abord ce formidable projet de gratuité de l’éducation et en particulier nous engager sur la formation des  maîtres. C’est un sujet auquel je tiens beaucoup », a dit Emmanuel Macron à la presse.

Il a souligné que son pays tient beaucoup à l’éducation qui est un vrai défi  démocratique.

En matière de santé, a-t-il dit, la France était présente  à travers la mission Ebola, et sera aussi présente en matière d’agriculture, d’énergie, d’environnement et aussi en matière numérique.

Le Président Tshisekedi s’est félicité de voir que la France « revienne en pointe dans tous ces domaines », avant de promettre de revenir en juin prochain pour le sommet Afrique-France. Pour se rendre en l’année prochaine en RDC, a-t-il dit. Emmanuel Macron a  répondu favorablement à l’invitation qui lui a été remise de se rendre l’année prochaine en RDC.

65 millions d’euros dans le cadre de la lutte contre les groupes armés

La France compte financer la RDC à hauteur de 65 millions d’euros pour lutter contre les groupes armés, notamment à l’Est. La coopération se fera en matière de renseignement, mais elle sera aussi militaire. Paris entend également mener une action diplomatique dans le cadre des Nations unies, pour sanctionner les leaders de ces groupes.

Sur ce volet sécuritaire, Emmanuel Macron souhaite que tous les pays de la région s’engagent aux côtés du Président congolais  Félix Tshisekedi.

Dans la même catégorie