APS KAOLACK : DEUX JOURS DE CONSULTATIONS MÉDICALES GRATUITES POUR LES POPULATIONS DE TOUBA NDORONG APS PLUS DE 200 MILLIONS CFA INVESTIS PAR LE 3FPT DANS LA RÉGION DE KAFFRINE EN 2018-2019 (RESPONSABLE) APS KAOLACK : LES MEILLEURS ÉLÈVES DU DÉPARTEMENT RÉCOMPENSÉS APS SAINT-LOUIS : UNE ASSOCIATION EN QUÊTE DE PARCELLES POUR UNE FERME-ÉCOLE MAP 39è Championnat arabe du golf : Le Maroc confirme sa suprématie APS DIABÈTE, HÉPATITE B, CHOLESTÉROL : SÉANCES GRATUITES DE DÉPISTAGE AU CICES, À PARTIR DE MARDI APS UNE THÈSE DE DOCTORAT SUR LES PROCÉDURES PÉNALES DÉROGATOIRES REÇOIT LA MENTION « TRÈS HONORABLE » APS L’UCAD SERA À 20.000 LITS D’ICI 2021 (DG COUD) GNA One Facility One Fire Extinguisher project kick starts at Achimota GNA Cyber fraudsters keep targeting banking sector – Mr Nkrumah

Le ministre de l’Agriculture pour une coordination efficiente des projets agricoles par les bailleurs du secteur agricole


  13 Novembre      0       

   

Kinshasa, 13 nov. 2019(ACP)- Le ministre de l’Agriculture, Joseph Antoine Kasonga Mukuta, a échangé mercredi à son bureau à Kinshasa avec les partenaires  de ce ministère,  pour une meilleure coordination des projets financés par différents bailleurs de fonds du secteur agricole.

 

L’objectif est de rendre efficace l’action des partenaires sur le terrain,  a-t-il relevé, soulignant qu’il reste disposé à écouter leurs doléances en vue de partir sur des nouvelles bases notamment en ce qui concerne la contribution de chaque partie (gouvernement et partenaires). Le ministre de l’Agriculture a souhaité que les différents projets à exécuter au pays puissent correspondre à ligne de conduite fixée au préalable par le gouvernement.

 

Les délégués du Programme alimentaire mondiale(PAM), de l’Agence Koréenne(KOïCA), du Fonds social de la RDC(FSRDC), de l’Institut international d’agriculture tropicale(IITA) et de l’Organisation des Nations Unies pour l’alimentation et l’agriculture(FAO),  ont rehaussé de leur présence à cette réunion. La grande préoccupation soulevée par les partenaires a concerné les infrastructures routières qui, souvent, empêchent d’écouler les denrées alimentaires vers les centres de consommation.

 

Joseph Antoine Kasonga s’était entretenu  auparavant  avec une délégation de l’Agence française de développement conduite par M. Didier Grebert, venue présenter le projet financé à hauteur de 15 millions USD par le Fond national REDD++ (FONAREDD). Ce projet va subventionner les zones de savanes et des forêts dégradées de la RDC pour développer une agriculture responsable et éviter la pression sur la forêt.

Dans la même catégorie