APS MATAM : DU MATÉRIEL D’IRRIGATION AUX FEMMES DE NGUIDJILONE AMI La Mauritanie préside les travaux de la 43ème session du conseil des ministres arabes de la jeunesse et des sports AGP PR felicita homólogo de Cabo Verde pela independência AGP PR felicita homólogo de Cabo Verde pela independência ANGOP Covid-19: Angola regista mais sete novos casos positivos AGP Tougué/Santé : 30.708 enfants concernés par la campagne anti-paludisme saisonnier. AGP Guinée-Covid-19 : 34 décès recensés sur 5.570 cas positifs au coronavirus AGP Guinée-Société : Près de 150 guinéens rapatriés du Sénégal, regagnent Conakry AIP Didier Drogba fait citoyen d’honneur de la ville de Bouaké AIP Election à La FIF: Drogba souhaite que la campagne électorale se fasse dans un bon état d’esprit

Le ministre de l’Agriculture pour une coordination efficiente des projets agricoles par les bailleurs du secteur agricole


  13 Novembre      0       

   

Kinshasa, 13 nov. 2019(ACP)- Le ministre de l’Agriculture, Joseph Antoine Kasonga Mukuta, a échangé mercredi à son bureau à Kinshasa avec les partenaires  de ce ministère,  pour une meilleure coordination des projets financés par différents bailleurs de fonds du secteur agricole.

 

L’objectif est de rendre efficace l’action des partenaires sur le terrain,  a-t-il relevé, soulignant qu’il reste disposé à écouter leurs doléances en vue de partir sur des nouvelles bases notamment en ce qui concerne la contribution de chaque partie (gouvernement et partenaires). Le ministre de l’Agriculture a souhaité que les différents projets à exécuter au pays puissent correspondre à ligne de conduite fixée au préalable par le gouvernement.

 

Les délégués du Programme alimentaire mondiale(PAM), de l’Agence Koréenne(KOïCA), du Fonds social de la RDC(FSRDC), de l’Institut international d’agriculture tropicale(IITA) et de l’Organisation des Nations Unies pour l’alimentation et l’agriculture(FAO),  ont rehaussé de leur présence à cette réunion. La grande préoccupation soulevée par les partenaires a concerné les infrastructures routières qui, souvent, empêchent d’écouler les denrées alimentaires vers les centres de consommation.

 

Joseph Antoine Kasonga s’était entretenu  auparavant  avec une délégation de l’Agence française de développement conduite par M. Didier Grebert, venue présenter le projet financé à hauteur de 15 millions USD par le Fond national REDD++ (FONAREDD). Ce projet va subventionner les zones de savanes et des forêts dégradées de la RDC pour développer une agriculture responsable et éviter la pression sur la forêt.

Dans la même catégorie